Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Les musulmans français sont presque deux fois plus loyaux à la France que le public français ne le croit. D'une façon générale, le sentiment d'intégration des musulmans nest pas celui qu'imaginent spontanément les populations européennes autochtones.

pdf mise en ligne :09 05 2009 ( NEA say… n° 66 )

NON-DISCRIMINATION > Conditions d'accueil des réfugiés

Un nouveau rapport ouvrant de nouvelles perspectives et publié par Gallup et la Fondation Coexist indique que les musulmans français pensent que les musulmans sont loyaux envers la France, ce qui n’est pas tout à fait le cas pour le public français.

Les musulmans français sont presque deux fois plus loyaux à la France que le public français ne le croit
Un nouveau rapport ouvrant de nouvelles perspectives et publié par Gallup et la Fondation Coexist indique que les musulmans français pensent que les musulmans sont loyaux envers la France, ce qui n’est pas tout à fait le cas pour le public français.

Le rapport, Le Gallup Coexist Index 2009 : cette étude internationale des relations entre croyants, est le premier rapport annuel sur l’état des relations inter-religions dans les pays du monde entier et il en ressort que 80% des musulmans français disent que les musulmans en France sont loyaux envers leur pays, alors que seulement deux sur cinq (44%) du public français les jugent loyaux. Les musulmans français s’identifient à la France tout autant que les Français (52%/55%), bien qu’ils s’identifient davantage avec leur religion (58%) que ne le fait le public français (23%). Les auteurs du rapport déclarent que cette étude indique que la religion et l’identité nationale sont complémentaires plutôt qu’en concurrence et écartent le mythe selon lequel  les musulmans n’éprouvent pas de loyauté ni d’affinité envers la France.

Le directeur général du Centre Gallup pour les études musulmanes, Dalia Mogahead, avance l’idée d’un nouveau débat sur les opinions de la majorité des musulmans. Dalia Mogahed qui a récemment été nommée au Comité consultatif sur les partenariats basés sur la foi et le voisinage, a souligné la manière dont le rapport a mis à mal de nombreux mythes relatifs aux attitudes des musulmans. « Cette étude indique que plusieurs des présomptions concernant les musulmans et leur intégration sont très éloignées de la réalité. Les musulmans français veulent faire partie de la communauté dans son ensemble et veulent même apporter une plus grande contribution à la société. « Cependant, dans de nombreux cas, c’est la réalité économique qui les retient et les empêche de réaliser leur vrai potentiel, » a-t-elle dit lors de l’annonce des résultats.

D’autres résultats importants en France :

- A peu près la moitié (23%) des musulmans français, par comparaison avec la population française dans son ensemble, ont des chances d’être jugés prospères (50%).

- Le public français en général et les musulmans français sont à égalité en ce qui concerne les autres éléments décisifs de l’intégration ; la maîtrise du français (92%/94%) et l’obtention d’un emploi (91%/87%).

- Presque les deux-tiers du public français pensent qu’il n’est pas nécessaire d’enlever le foulard (62%) et le voile (63%) afin de s’intégrer ; cependant la moitié (50%) pense aussi que l’absence du port visible de grandes croix est nécessaire pour intégrer la société française.
« En France le public dans son ensemble a plus de chances que toute autre population de juger qu’il n’est pas nécessaire que les minorités affichent des symboles religieux afin d’être intégrés » a noté Muhammad Yunis, analyste cadre chez Gallup.

« Cette conclusion n’est pas surprenante, car le concept légal de la laïcité qui détermine la séparation de « l’église » et de « l’état » dans les institutions françaises, a évolué pour s’appliquer aux membres de la sphère publique. »

Le rapport étudie aussi l’état de l’intégration des musulmans au Royaume-Uni et en Allemagne. Les résultats indiquent que bien que la plupart des musulmans interrogés ont plutôt des vues plus conservatrices sur les problèmes moraux que le public dans son ensemble en France, en Allemagne et au Royaume-Uni, le public européen en général a aussi des opinions conservatrices bien affirmées.

Cela montre aussi que les musulmans français ont moins confiance dans la plupart des institutions que les musulmans au Royaume-Uni ou en Allemagne. Bien qu’une majorité (62%) de musulmans français disent avoir confiance dans leur police, ils sont bien moins nombreux que le public français (78%) à témoigner de cette confiance.

Les auteurs du rapport disent que les niveaux de confiance les plus faibles à l’égard de certaines institutions nationales dans la population des musulmans français peuvent provenir du fait qu’ils se sentent marginalisés dans la société.

Presque la moitié (45%) des musulmans français disent avoir un emploi, comparé aux 54% de la population française dans son ensemble.

« Alors que les Européens s’efforcent de devenir des membres productifs de leurs sociétés, les résultats de cette étude indiquent qu’en ce qui concerne tout au moins les musulmans français, l’intégration reste précaire à la lumière de la crise financière et économique touchant l’Europe actuellement. » a ajouté Dalia Mogahed.

Le rapport fait aussi état des résultats d’un sondage dans 27 pays et quatre continents. Cela a fait apparaître que le Bangladesh obtient le meilleur score (99%) en ce qui concerne l’importance que tient la religion dans leur vie quotidienne. La Norvège a le score le plus bas (20%) alors que le Royaume-Uni obtient 29% et la France 25% (une personne sur quatre).

Le lien pour consulter le rapport complet se trouve ici : www.muslimwestfacts.com

NOTES AUX EDITEURS :Le Centre Gallup d’ études musulmanes base son analyse sur les données collectées par Gallup World Poll, projet continu de recherche qui sonde les résidents de plus de 140 pays et autant de sujets et qui représente les opinions de 95% de la population mondiale. La population générale en France a été sondée en juin 2008 et cela signifie 100 entretiens avec des personnes âgées de 15 ans et plus. Les données ont été étudiées selon le genre, l’âge, la taille des foyers, et l’éducation afin de refléter la population générale. Des entretiens face-à-face ont eu lieu avec 513 musulmans français âgés de 15 ans et plus en juin 2008. La marge d’erreurs d’échantillonnage maximum pour les six populations est de +5 points de pourcentage.

À propos de Muslim West Facts Project

Muslim West Facts Project est un partenariat sans but lucratif entre Gallup et la fondation Coexist afin de diffuser les résultats des recherches indépendantes de Gallup auprès des leaders d’opinion dans le monde. www.muslimwestfacts.com
À propos de Coexist Foundation : La Fondation Coexist est un organisme à but non lucratif créée en 2006 pour promouvoir une meilleure compréhension entre les Israélites, les chrétiens et les musulmans – les religions Abrahamiques – par l’éducation, le dialogue et la recherche. Grâce aux projets et programmes que nous supportons, nous espérons aider ces croyants à améliorer leurs relations, non seulement entre eux mais aussi avec les autres religions et les agnostiques.
À propos du Centre Gallup d’études musulmanes : Le Centre Gallup d’études musulmanes est un centre de recherches indépendant dédié à l’éducation, aux conseils et à l’élaboration d’analyses de données sur les opinions des populations musulmanes dans le monde. Il s’appuie sur l’initiative de recherche internationale sans précédent que représentent le sondage mondial de Gallup (Gallup World Poll) et le sondage Gallup du monde musulman, afin de permettre aux leaders politiques, aux institutions et au public de par le monde de prendre des décisions mieux informées. Pour plus de renseignements, veuillez visiter le site www.gallupmuslimstudies.com