Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Immigration, rôle de Frontex et coopération entre les Etats : déclaration  du Conseil et de la Commission

pdf mise en ligne :18 09 2009 ( NEA say… n° 72 )

IMMIGRATION > Immigration illégale

 Jacques Barrot, commissaire européen chargé de l’Immigration et le ministre de la justice suédois Tobias Billstrom, au nom de la présidence UE, ont mis en relief la nécessité de renforcer le rôle de FRONTEX, l’agence européenne pour la surveillance des frontières extérieures  de l’UE. Pour le Ministre Billstrom il faut augmenter le budget  de FRONTEX  pour améliorer ses actions et il a mis en évidence l’importance des règles de transparence sur l’action de FRONTEX.


Se référant à la situation en matière d’asile Il a souligné la nécessité d’une  politique commune et  la possibilité d’établir un bureau d’appui en matière d’asile.

 Jacques Barrot  a expliqué les grandes lignes que l’UE va suivre  : le respect du droit d’asile, la lutte contre la criminalité organisée et la coopération  entre les états pour administrer les immigrés . il a soutenu que c’est un problème de toute l’UE  pas seulement  des états  situés aux  frontières extérieures, mais la chose la plus importante est que les politiques en place doivent être respectées et que les actions des états doivent être conduit entre le respect du principe de la solidarité.

Le commissaire a mis l’accent sur la nécessité  d’une intensive coopération avec les pays tiers en particulier avec la Libye e la Turquie et il a annoncé que son directeur général , Jonathan Faull, est actuellement à Ankara pour négocier une coopération en matière de réadmission des migrants irréguliers et sur la protection internationale de réfugiés.

 

Il a expliqué des projets pilots  en cours  avec  Malta et les autres pays en difficulté qui accueillent des réfugiés et  il a mis en relief que la France a accueilli cent personnes qui ont fait  des demandes  d’asile.

Sur le rôle de FRONTEX il a souligné qu il faut des règles plus claires sur les action de cette agence et donc  il à indiqué que il présenterait un projet de modification du mandat de l’agence.  

Se référant à la situation avec la Libye le commissaire a dit qu’il attend une réponse positive sur le programme de coopération  et assistance que l’UE  a proposé à Tripoli en juillet en matière de gestion des flux migratoires et de lutte contre l’immigration illégale.

Plusieurs députés sont  intervenus.

Pour le PPE  S.Busutill, maltais,  à souligné la situation difficile vécue par Malta et donc l’urgence d’une mise en place du bureau d’asile et le renforcement du rôle de FRONTEX. Il a exprimé sa satisfaction pour  l’action de rapatriement  fait par le gouvernement de l’Italie

Pour le S-D, Mr Lopez Aguilar  a mis en évidence la nécessité d’une action commune entres tous les états membres de l’UE et surtout on doit respecter les droits humains. Encore pour le S-D la parlementaire Sonia Alfano (IT) a fait une dure critique contre  l’action du gouvernement italien et le traité que le pays a conclu avec la Lybie en violations des règles du droit international.

En réponse à ces interventions le Ministre Billstrom  a mis l’accent sur l’importance du débat entre les institutions et avec les pays tiers.  Il a rappelé que M. Barrot se rendra prochainement en Turquie et en Libye.

Pour la situation italienne  Barrot a indiqué  que la Commission, il y a deux mois ,a demandé au gouvernement italien des explications sur sa politique avec les immigrés. L’Italie a répondu et donc la commission  est en train de faire ses évaluations.

                                                                                              Carmela De Luca

                                           Université  de Naples ‘’L’Orientale ‘’