Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

EURODAC  fonctionne! A l'occasion de la publication de son rapport sur Eurodac en 2008, la Commission européenne signale que l'UE a enregistré une forte hausse de l'immigration illégale. Le controleur européen à la protection des données donne son avis sur son fonctionnement.

pdf mise en ligne :04 11 2009 ( NEA say… n° 76 )

IMMIGRATION > Eurodac

Le rapport sur la base de données de l'UE de comparaison des empreintes digitales des demandeurs d'asile et des immigrants illégaux révèle une augmentation substantielle du nombre des personnes appréhendées dans le cadre du franchissement illégal des frontières extérieures de l'UE.
En 2008 Eurodac a traité avec succès 219 557 empreintes de demandeurs d'asile, 61 945 empreintes de personnes ayant franchi irrégulièrement les frontières et 75 919 empreintes de personnes appréhendées en situation irrégulière sur le territoire d'un Etat membre. Les statistiques montrent qu'en 2008, le nombre de demandes d'asile a progressé de 11,3 % tandis que celui des immigrants irréguliers a explosé de 62,3 % par rapport à 2007. Le nombre de contrôle de personnes en situation irrégulière a également augmenté de 17,5 % du nombre total des cas, la même personne ayant déjà introduit au moins une autre demande d'asile dans le même pays ou dans un autre Etat membre (Demandes multiples). L'unité centrale a été disponible 99,84 % du temps, fonctionnant 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Elle a continué à fournir des résultats très satisfaisants en termes d'efficacité, de qualité et de coûts selon la Commission. Des inquiétudes subsistent toutefois à propos des délais trop longs de transmission des données à l'unité centrale Eurodac, lesquels peuvent fausser la détermination de tout faire et mieux faire de l'Etat membre responsable  de l'examen d'une demande d'asile.

Texte du rapport  Com/2009: 494 final (FR) (EN)

Avis du Contrôleur européen à la protection des données personnelles (CEPD)