Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Journée internationale des droits de l'homme ( 10 décembre) : « Le respect des droits de l'homme sur Internet s'impose ! » Déclaration du Secrétaire Général du Conseil de l'Europe, Thorbjørn Jagland

pdf mise en ligne :13 12 2009 ( NEA say… n° 79 )

DROITS FONDAMENTAUX > Liberté d'expression

 Le Secrétaire Général du Conseil de l'Europe, Thorbjørn Jagland, a fait la déclaration suivante à l'occasion de la Journée internationale des droits de l'homme : « La liberté d'expression est un droit de l'homme essentiel, consacré par la Convention européenne des droits de l'homme, et l'un des piliers de l'Europe actuelle.

À l'ère de l'innovation technologique et de la mondialisation en marche, la liberté d'expression doit demeurer au cœur de notre conception de l'Europe. Internet est un espace de créativité qui offre d'énormes possibilités, mais il peut être une menace pour notre vie privée et présenter le risque d'une cybercriminalité qui prend de multiples formes. N'oublions pas qu'Internet peut être utilisé à mauvais escient pour favoriser la discrimination et la haine. C'est ce qui explique que la liberté d'expression n'est pas un droit absolu, mais un droit qui doit être exercé de manière responsable. Il faut qu'il en soit ainsi sur Internet.
À l'occasion de la Journée internationale des droits de l'homme, et tout en reconnaissant les nombreuses avancées essentielles réalisées en matière de protection et de promotion des droits de l'homme, le Conseil de l'Europe œuvrera en faveur d'une coopération étroite entre les gouvernements et le secteur privé, afin de garantir à la fois la promotion des droits de l'homme et leur protection contre toute utilisation abusive d'Internet ».