Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Eurostat : transfert record de fonds par les migrants dans leur pays de résidence, 32 milliards en 2008, une progression considérable.

pdf mise en ligne :14 02 2010 ( NEA say… n° 82 )

IMMIGRATION > Co-développement

Dans l’UE les montants transférés par les migrants (« envois de fonds des travailleurs expatriés ») se sont élevés à 31,8 milliards d’euro en en 2008, contre 31,3 milliards en 2007 et 19,4 milliards en 2004.
Ces chiffres publiés par Eurostat, Office statistique de l’Union européenne, (FR) http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/2-11022010-AP/FR/2-11022010-AP-FR.PDF
(EN) http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/2-11022010-AP/EN/2-11022010-AP-EN.PDF
 incluant à la fois les flux intra-UE27 et les flux extra-UE27.
 
L’augmentation de ces envois de fonds au cours de ces dernières années a été principalement due à une forte hausse des flux extra-UE27 (de 11,( milliards d’euro en 2004 à 22,5 milliards en 2008), les flux intra-UE27 ayant quant à eu progressé moins rapidement (de7,9 milliards d’euro à 9,3 milliards d’euro ). En conséquence la part des envois de fonds extra-UE27 dans le montant total est passée de 59% en 2004 à 71% en 2008.
Les chiffres d’Eurostat montrent aussi qu’en 2008, deux tiers du total des envois de fonds des travailleurs expatriés à partir de l’UE27 provenaient de l’Espagne (7,8 milliards d’euros, soit 25% du total des envois de fonds de l’UE27), d’Italie (6,4 milliards d’euro, soit20%), de France (3,4 milliards d’euro, soit 11%) et d’Allemagne (3,1 milliards d’euro, soit 10%).