Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Un programme pour associer activement les citoyens à l'intégration européenne

pdf mise en ligne :05 04 2006 ( NEA say… n° 10 )

ASILE > Protection temporaire en cas d'afflux massif de personnes déplacées

 
La commission de la culture a adopté le 21 mars le rapport de Hannu Takkula (libéral finlandais) sur le programme communautaire visant à rapprocher les citoyens et à favoriser la cohésion des citoyens. Le rapport propose d’inverser les rôles et de rebaptiser le programme "l’Europe pour les Citoyens" au lieu de"Citoyens pour l’Europe". En outre, aux trois actions proposées par la Commission: "des citoyens actifs pour l’Europe","une société active pour l’Europe", "tous ensemble pour l’Europe", il propose d’ajouter "une mémoire active européenne" qui comprendrait des projets visant à commémorer les victimes de déportation et des exterminations massives nazies et staliniennes. Le coût du programme s’élève à 235 millions d’euros pour la période 2007-2013.

Le vote en plénière est prévu pour le mois d’avril.

"Il est grand temps d’agir" dit le rapporteur. Car l’Union est confrontée à un scepticisme croissant et son élargissement augmente beaucoup sa diversité culturelle. Si l’Union souhaite obtenir le soutien public pour ses actions futures, les citoyens doivent être encouragés à en apprendre davantage les uns sur les autres et à s’identifier à l’intégration européenne dans son ensemble. L’Union doit absolument s’efforcer de garder le contact avec les gens. Leur faire prendre conscience de leurs valeurs communes sans remettre en question leurs différences culturelles. A cet égard, la citoyenneté européenne et la Charte des droits fondamentaux constituent des éléments essentiels, auxquels il faut constamment se référer.

Le programme doit être accessible à tous et ne doit pas être limité aux groupes cultivés et privilégiés. Il doit concerner les citoyens ordinaires et mobiliser ceux qui restent passifs ou sceptiques, en leur offrant la possibilité d’en apprendre davantage sur l’Union et de partager de nouvelles expériences, de nouvelles idées avec d’autres personnes, tout à fait différentes.


Proposition de Décision du Parlement européen et du Conseil établissant, pour la période 2007-2013, le programme « Citoyens pour l’Europe » visant à promouvoir la citoyenneté européenne active, COM (2005) 116 du 6 avril 2005.
Proposal for a Decision of the European Parliament and of the Council establishing for the period 2007-2013 the programme "Citizens for Europe" to promote active European citizenship, 6 April 2005.