Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Informations rapides

pdf mise en ligne :04 05 2010 ( NEA say… n° 87 )

ASILE > Conditions d'accueil des réfugiés

 

1-. Demandes d'asile dans l'UE27 : les chiffres de Eurostat : Environ 260 000 demandeurs d'asile enregistrés en 2009 Beaucoup trop de refus.

 

L'UE27 a enregistré près de 261 000 demandeurs d'asile1 en 2009, soit 520 demandeurs par million d'habitants. Ces demandeurs étaient principalement des citoyens d'Afghanistan (20 400, soit 8% de l'ensemble des demandeurs), de Russie (20 100, soit 8%), de Somalie (19 100, soit 7%), d'Iraq (18 700, soit 7%) et du Kosovo en vertu de la Résolution 1244 du Conseil de Sécurité des Nations Unies (14 200, soit 5%).

 

Ces données sur les demandeurs d'asile au sein de l'UE27 sont extraites d'un rapport publié par Eurostat, l'Office statistique de l'Union européenne.

 

La France, l'Allemagne et le Royaume-Uni enregistrent les plus grands nombres de demandeurs d'asile

 

En 2009, le plus grand nombre de demandeurs d'asile a été enregistré en France (47 600 demandeurs), suivie de l'Allemagne (31 800), du Royaume-Uni3 (30 300), de la Suède (24 200), de la Belgique (21 600), de l'Italie (17 500), des Pays-Bas (16 100), de la Grèce (15 900) et de l'Autriche (15 800).

 

En comparaison avec la population de chaque État membre, les taux les plus élevés de demandeurs d'asile ont été enregistrés à Malte (5 800 demandeurs par million d'habitants), à Chypre4 (3 300), en Suède (2 600), en Belgique (2 000) et en Autriche (1 900).

 

Dans certains États membres, une grande proportion des demandeurs provenait d'un seul pays. Les États membres présentant les plus fortes concentrations étaient Malte (60% des demandeurs venaient de Somalie), la Lituanie (54% en provenance de Russie), la Pologne (54% en provenance de Russie), la Hongrie (38% en provenance du Kosovo en vertu de la Résolution 1244 du Conseil de Sécurité des Nations Unies), et les Pays‑Bas (37% en provenance de Somalie).

 

En 2009, 229 500 décisions de première instance ont été prises dans l'UE27 à l'égard des demandeurs d'asile. Sur l'ensemble de ces décisions, 166 900 ont fait l'objet d'un rejet (soit 73% des décisions), 27 600 demandeurs (soit 12%) se sont vu octroyer le statut de réfugié, 26 200 (soit 11%) la protection subsidiaire et 8 900 (soit 4%) une autorisation de séjour pour des raisons humanitaires. Il convient de noter que les décisions de première instance prises en 2009 peuvent se référer à des demandes enregistrées les années précédentes.

 

La proportion de décisions positives varie considérablement d'un État membre à l'autre, mais il convient de rappeler que le pays d'origine des demandeurs diffère aussi grandement d'un État membre à l'autre.
 
Les trois quarts des demandes d'asile en Europe sont rejetées selon l'Office européen des statistiques, Eurostat. La plupart des demandes provenaient de personnes venant d'Afghanistan, de Russie, de Somalie et du Kosovo. 
Parmi les 229 500 demandes d'asile dans l'UE, 73 %  (soit 166 900) ont été rejetées, indique Eurostat. Seuls 12 % des demandeurs ont obtenu le statut de réfugié, 11 % se sont vus octroyer une "protection subsidiaire", un statut qui reconnaît l'existence de risques pour le demandeur dans son pays d'origine et qui empêche donc son expulsion. Enfin, 4 % des demandeurs d'asile ont reçu une autorisation de séjour pour des raisons humanitaires.
Le plus grand nombre de demandeurs d'asile a été enregistré en France (47 600), en Allemagne (31 800) et au Royaume-Uni (30 300), a précisé l'Office européen des statistiques. Sur les plus de 35 000 dossiers traités en France en 2009, plus de 30 000 ont fait l'objet d'un rejet. L'Allemagne a rejeté 17 000 demandes sur les quelque 27 000 qui lui étaient présentées. Seuls trois pays de l'UE sur 27 (Malte, le Portugal et la Slovaquie) ont pris plus de décisions positives que négatives concernant les demandes d'asile. Certains pays comme le Danemark ou les Pays-Bas ont pris presque autant de décisions positives que négatives.
 

 

2-. Deux prisonniers de Guantanamo accueillis en Europe

Comme déjà annoncé, deux détenus de la prison américaine de Guantanamo ont été accueillis en Europe, un en Espagne et l'autre en Bulgarie, dans le cadre du programme de fermeture de la prison de la base militaire de Cuba. Le département américain de la Défense a annoncé mardi leur transfert mais n'a pas donné leur identité ou de détails sur eux. Au total, 181 prisonniers ont été transférés et plus de 590 étaient toujours derrière les barreaux depuis l'ouverture de cette prison début 2002 après les attentats du 11 septembre 2001.