Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Discriminations  et Europe multiculturelle : Joschka Fischer prend la présidence d’un groupe d’éminentes  personnalités (Javier Solana, Emma Bonino, Danuta  Hübner, Martin Hirsch ….). Des recommandations seront faites au Conseil de l’Europe.

pdf mise en ligne :10 10 2010 ( NEA say… n° 95 )

DROITS FONDAMENTAUX > Liberté de pensée, de conscience et de religion

Le groupe de ces différentes personnalités http://www.coe.int/t/dc/files/events/groupe_eminentes_personnes/default_fr.asp? a pour mission de trouver des réponses aux menaces que l’intolérance et la discrimination font peser sur l’Europe

Discriminations  et Europe multiculturelle : Joschka Fischer prend la présidence d’un groupe d’éminentes  personnalités (Javier Solana, Emma Bonino, Danuta  Hübner, Martin Hirsch ….). Des recommandations seront faites au Conseil de l’Europe.

Le groupe de ces différentes personnalités http://www.coe.int/t/dc/files/events/groupe_eminentes_personnes/default_fr.asp? a pour mission de trouver des réponses aux menaces que l’intolérance et la discrimination font peser sur l’Europe. A l’occasion du lancement de cette initiative, le mardi 5 octobre à Bruxelles, le secrétaire général du Conseil de l’Europe, Thorbjorn Jagland, a expliqué que « la sécurité et la stabilité de l’Europe semblent se jouer non plus entre les Etats mais à l’intérieur de leurs frontières ». De son côté Joschka Fischer a affirmé que le « vivre ensemble dans une société multiculturelle et multireligieuse sera la clé de la préservation et du développement du modèle européen ». A l’issue de ses travaux, le groupe présentera des recommandations au Conseil de l’Europe lors d’une conférence ministérielle qui se tiendra à Istanbul en mai 2011 et à l’occasion de la présidence turque du comité des ministres (novembre 2010-mai 2011)

(cf. autre information consacrée à la requête de déclaration écrite du parlement européen sur la liberté religieuse qui devrait être intégrée aux politiques extérieures de l’UE)