Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Guantanamo : un jugement aberrant, au-delà du juste et de l’injuste! Le Canadien Omar Khadr a été condamné  à 40 ans de prison pour crimes de guerre par un tribunal militaire américain

pdf mise en ligne :01 11 2010 ( NEA say… n° 96 )

DROITS FONDAMENTAUX > Lutte contre le terrorisme

Le Canadien Omar Khadr a été condamné dimanche  31 octobre à 40 ans de prison pour crimes de guerre par un tribunal militaire américain de Guantanamo mais sa peine devrait être allégée conformément à l'accord du plaider-coupable. Le Canadien de 24 ans a notamment reconnu avoir comploté avec Al Qaïda et tué un militaire américain à l'aide d'une grenade en Afghanistan, où il avait été capturé à l'âge de 15 ans ! Son histoire est bien connue des lecteurs de Nea Say.

Le Canadien Omar Khadr a été condamné dimanche  31 octobre à 40 ans de prison pour crimes de guerre par un tribunal militaire américain de Guantanamo mais sa peine devrait être allégée conformément à l'accord du plaider-coupable. Le Canadien de 24 ans a notamment reconnu avoir comploté avec Al Qaïda et tué un militaire américain à l'aide d'une grenade en Afghanistan, où il avait été capturé à l'âge de 15 ans ! Son histoire est bien connue des lecteurs de Nea Say.

Par cette procédure, Khadr voit sa peine réduite à huit ans, en plus des huit années qu'il a déjà passées à Guantanamo. Il pourrait purger sa peine au Canada d'ici un an "mais cette décision revient au gouvernement canadien", a déclaré le juge, le colonel Patrick Parrish. Khadr est le deuxième accusé à plaider coupable devant ce tribunal depuis l'arrivée en 2008 à la Maison blanche de Barack Obama, dont les efforts pour fermer le centre de détention de Guantanamo sont au point mort au Congrès.

Un bon résumé de la situation est donné par Andy Worthington http://www.andyworthington.co.uk/2010/10/26/the-betrayal-of-omar-khadr-and-of-american-justice/Il est l’auteur renommé de « The Guantanamo Files. The Story of the 774 Detainees in America’s Illegal Prison » http://www.andyworthington.co.uk/the-guantanamo-files/