Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Baisse du nombre de demandeurs d'asile dans les pays industrialisés : le nombre de demaandeurs a diminué de moitié en dix ans !

pdf mise en ligne :28 03 2011 ( NEA say… n° 105 )

IMMIGRATION > Conditions d'accueil des réfugiés

   Le nombre de demandeurs d'asile dans les pays riches a baissé en 2010, notamment dans le sud de l'Europe, où le nombre d'arrivées de candidats à l'asile en provenance d'Afrique et d'Asie a diminué d'un tiers, a annoncé  le Haut Commissariat aux réfugiés de l'ONU (HCR). Selon les derniers chiffes du HCR, 358 800 personnes ont déposé une demande d'asile dans 44 pays industrialisés en 2010, soit 5 % de moins qu'en 2008 et 2009 et plus de 40 % de moins qu'il y a dix ans.

   Le nombre de demandeurs d'asile dans les pays riches a baissé en 2010, notamment dans le sud de l'Europe, où le nombre d'arrivées de candidats à l'asile en provenance d'Afrique et d'Asie a diminué d'un tiers, a annoncé  le Haut Commissariat aux réfugiés de l'ONU (HCR). Selon les derniers chiffes du HCR, 358 800 personnes ont déposé une demande d'asile dans 44 pays industrialisés en 2010, soit 5 % de moins qu'en 2008 et 2009 et plus de 40 % de moins qu'il y a dix ans.

"La dynamique globale de l'asile est en train de changer. Le nombre de demandes d'asile dans les pays industrialisés est beaucoup plus bas qu'il y a dix ans, tandis que les niveaux augmentent d'une année sur l'autre dans un tout petit nombre de pays", a déclaré Antonio Guterres, haut commissaire de l'ONU pour les réfugiés. "Nous devons étudier les causes profondes pour déterminer si ce déclin est dû à la diminution des facteurs de départ dans les régions d'origine ou aux contrôles migratoires plus stricts dans les pays d'asile", a-t-il ajouté.

Le nombre de demandes d'asile a accusé une baisse de 33 % en 2010 dans huit pays riverains de la Méditerranée : Albanie, Chypre, Grèce, Italie, Malte, Portugal, Espagne et Turquie. Malte, l'Italie et la Grèce ont mis en vigueur ces dernières années des mesures pour juguler l'afflux par la mer d'immigrants en provenance d'Afrique et du Proche-Orient. Parallèlement, les demandes ont augmenté en Allemagne (49 %), en Suède (32 %), au Danemark (30 %). L'Australie et la Nouvelle-Zélande, elles, ont fait face à une augmentation de 31 %, soit un total de 8 600 demandes pour ces deux pays.

Les Etats-Unis restent la destination la plus convoitée, avec 55 500 demandeurs d'asile en 2010, dont un tiers en provenance de Chine, soit 6 500 de plus que l'année précédente. Les Mexicains venaient en deuxième position après les Chinois. La France figure à la deuxième place avec 47 800 demandeurs d'asile, soit une augmentation de 13 %. Les demandeurs viennent principalement de Géorgie, du Bangladesh et d'Haïti. L'Allemagne est en troisième position, avec 41 300 candidats, principalement en provenance des Balkans.

"Dans l'ensemble, ce sont toujours les pays en développement qui se taillent la part principale en matière de responsabilité pour l'accueil des réfugiés. Malgré les nombreux autres défis qu'ils rencontrent, des pays comme le Liberia, la Tunisie et l'Egypte ont ouvert leurs frontières aux personnes dans le besoin. J'appelle tous les pays à les soutenir", a déclaré M. Guterres.

Selon les chiffres du HCR, les Serbes, notamment en provenance du Kosovo, représentent le plus grand groupe de candidats à l'asile dans l'ensemble des pays, avec un total de 28 900 demandes, suivis des Afghans dont le nombre est en diminution, et des Chinois, en augmentation. Les 44 pays industrialisés inclus dans ce rapport sont les 27 pays de l'Union européenne ainsi que l'Albanie, l'Australie, la Bosnie-Herzégovine, le Canada, la Croatie, l'Islande, le Japon, la République de Corée, le Liechtenstein, le Monténégro, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, la Serbie, la Suisse, la Turquie, les Etats-Unis et l'ex-République yougoslave de Macédoine.

      -. Communiqué de presse du HCR http://www.unhcr.fr/4d8cc801c.html

       -. Rapport du HCR Asylum Levels and Trends in Industrialised Countries 2010.Statistical overwiew of asylum applications lodged in Europe and selected non-european countries. http://www.unhcr.org/4d8c5b109.html