Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Situation très préoccupante : la corruption dans les Balkans occidentaux.

pdf mise en ligne :18 05 2011 ( NEA say… n° 108 )

COOPERATION POLICIERE ET JUDICIAIRE > Lutte contre la corruption

L’UNODC (United Office on drugs and crime) vient de présenter son rapport annuel à Bruxelles le 17 mai. L’enquête a été menée auprès de 28 000 personnes. L’enquête révèle que la corruption vient au troisième rang des préoccupations et des contraintes les plus urgentes après le chômage et la pauvreté, mais bien avant la sécurité ou l’éducation.

L’UNODC (United Office on drugs and crime) vient de présenter son rapport annuel à Bruxelles le 17 mai. L’enquête a été menée auprès de 28 000 personnes. L’enquête révèle que la corruption vient au troisième rang des préoccupations et des contraintes les plus urgentes après le chômage et la pauvreté, mais bien avant la sécurité ou l’éducation.

Le pourcentage de la population qui paye des pots de vin varie de 6 à 21%.Leur montant varie de 103 à 1212 euros et la fréquence peut aller de 4 à 10 fois par an. 57% concernent les docteurs, puis 35% la police, puis les infirmières,  13% les fonctionnaires municipaux.. Le commissaire à l’élargissement considère que ce rapport est d’une très grande utilité : la Commission y attache la plus haute importance et suit la situation de très prés. Cette situation est hautement répréhensible alors que tous ces pays ont signé la Convention des nations unies contre la corruption

  Des données sont également fournies sur les secteurs les plus touchés, les formes de corruption et les raisons qui la provoquent. En outre, le rapport informe sur le vécu de la corruption par les victimes et comment elles ont fait  l'expérience de la corruption et comment la corruption affecte les relations des citoyens avec l'administration publique. L'ONUDC estime que ce rapport doit offrir un point de référence afin d'aider les autorités à poursuivre leurs efforts pour répondre à la corruption. Le Directeur exécutif de l'ONUDC, Yury Fedotov, s'est dit reconnaissant envers les pays qui ont été étudiés. « Les efforts des pays des Balkans occidentaux sont louables. Tous les Etats étudiés dans ce rapport ont signé le premier outil mondial de lutte contre ce crime, la Convention des Nations Unies contre la corruption, et ils sont pleinement engagés dans le mécanisme d'examen de la Convention. Les domaines mis en évidence par ce rapport nous fournissent un point de vue réaliste sur le terrain, ce qui est crucial pour les autorités au moment où nous travaillons ensemble pour lutter contre la corruption à tous les niveaux », a-t-il déclaré.

La zone des Balkans occidentaux étudiée par le rapport de l'ONUDC couvre l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, le Monténégro, la Serbie et l'ancienne République yougoslave de Macédoine et des références sont faites au Kosovo.

 

      -. Texte du rapport http://www.unodc.org/documents/data-and-analysis/statistics/corruption/Western_balkans_corruption_report_2011_web.pdf

      -. Texte de la Convention des Nations Unies contre la corruption http://www.unodc.org/pdf/crime/convention_corruption/signing/Convention_f.pdf

      -. Nea say a consacré 112 articles à la corruption http://www.eu-logos.org/eu-logos_nea-say.php?q=corruption&Submit=%3E