Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Torture : un rappel utile en cette date anniversaire. Interdiction absolue de la torture sous toutes ses formes.

pdf mise en ligne :28 06 2011 ( NEA say… n° 110 )

DROITS FONDAMENTAUX > Lutte contre la torture

La torture recouvre  beaucoup de pratiques :  « interrogatoires musclés », l'exposition prolongée à des températures extrêmes ou le simulacre de noyade sont assimilées à de la torture. A l'occasion de la Journée internationale de soutien aux victimes de la torture le 26 juin, les députés européens ont rappelé leur opposition à tout traitement dégradant ou inhumain.

La torture recouvre  beaucoup de pratiques :  « interrogatoires musclés », l'exposition prolongée à des températures extrêmes ou le simulacre de noyade sont assimilées à de la torture. A l'occasion de la Journée internationale de soutien aux victimes de la torture le 26 juin, les députés européens ont rappelé leur opposition à tout traitement dégradant ou inhumain.

Le 26 juin, date-anniversaire de l'entrée en vigueur (en 1987) de la convention des Nations unies contre la torture et les autres traitements cruels, dégradants ou inhumains, a été consacrée Journée internationale de soutien aux victimes de la torture. La convention a été ratifiée par 147 Etats à ce jour. « La première mesure qu'un Etat doit prendre pour éradiquer la torture doit être de ratifier cette convention sans réserves, ainsi que ses protocoles additionnels », a expliqué la Finlandaise Heidi Hautala (Verts), président de la commission parlementaire des droits de l'homme, à l'occasion d'un débat sur le sujet le 15 juin dernier.

La torture, sous toutes ses formes, viole les principes de liberté, de démocratie et de droits de l'homme. L'Union européenne, qui a interdit la torture sur son territoire, travaille à éradiquer ce fléau dans le reste du monde.

       -. Livre vert du Conseil de l'UE (FR) http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cmsUpload/8590.fr08.pdf

GUIDELINES (EN) http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cmsUpload/8590.en08.pdf

      -.  Texte de la Convention des Nations unies (EN) http://www2.ohchr.org/english/law/cat.htm

      -. Liste des pays signataires (FR) http://treaties.un.org/Pages/ViewDetails.aspx?src=TREATY&mtdsg_no=IV-9&chapter=4&lang=fr&clang=_fr(EN) http://treaties.un.org/Pages/ViewDetails.aspx?src=TREATY&mtdsg_no=IV-9&chapter=4&lang=en&clang=_en

      -.  Organisation mondiale contre la torture  (FR) http://www.omct.org/fr/(EN) http://www.omct.org/en/

      -. Communiqué de Presse de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) http://www.europarl.europa.eu/meetdocs/2009_2014/documents/droi/dv/201/201106/20110614_706campaignprohib_en.pdf

      -. Rapport du rapporteur spécial des Nations Unies Juan E. Mendez http://www.europarl.europa.eu/meetdocs/2009_2014/documents/droi/dv/201/201106/20110614_704unreport_en.pdf

      -. Rapport d’un panel de juristes http://www.europarl.europa.eu/meetdocs/2009_2014/documents/droi/dv/201/201106/20110614_705report_en.pdf