Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Les femmes roms sont trop souvent oubliées

pdf mise en ligne :20 06 2006 ( NEA say… n° 15 )

COOPERATION JUDICIAIRE CIVILE > Elargissement

Vision stéréotypée, poids du patriarcat, la situation spécifique des femmes roms échappe aux mesures ciblées sur la lutte contre les discriminations raciales. Le Parlement européen a choisi de soulever cette question en adoptant, le 1er juin dernier, le rapport de la députée hongroise Livia Jaroka (PPE-DE) sur la situation des femmes roms dans l’Union européenne: reconnaître, enquêter, punir, apporter son soutien pour garantir l’inclusion des femmes roms.
Dans leur résolution, les députés exhortent les pouvoirs publics de l’ensemble de l’Union à enquêter rapidement sur les allégations d’atteintes extrêmes aux droits de l’homme à l’encontre des femmes roms, à en punir rapidement les coupables et à fournir une compensation adéquate aux victimes. Le Parlement européen demande aussi à la Commission de soutenir, au travers de ses nombreux mécanismes financiers adéquats, les actions visant en particulier les femmes roms et de réexaminer les règles d’attribution de tous les types de financement afin de garantir des dispositions particulières pour l’inclusion des femmes roms.

Le rapport de la députée européenne est le premier à souligner les discriminations complexes et multiples dont sont victimes les femmes roms. Dans le même temps, la diversité des populations roms génère une série de problèmes supplémentaires, aggravant le cycle de la pauvreté: éducation, emploi, salaires, accès aux soins de santé, logement, rôle traditionnel de l’homme. Les efforts entrepris partent d’une réalité applicable à une classe moyenne à laquelle les femmes roms n’appartiennent pas. Elles sont souvent séparées physiquement des autres femmes. Elles vivent souvent dans des familles patriarcales traditionnelles, situation qui contribue à la violence dont elles sont victimes et à l’absence de liberté dans les choix fondamentaux. Elles sont souvent victimes de la traite des êtres humains dans l’ensemble de l’Europe. Les moyens de communication de masse sont loin de contribuer aux changements d’attitude et continuent à véhiculer des images stéréotypées. La discrimination est essentiellement d’ordre ethnique, la dimension du genre n’est venue compléter que récemment la question de la discrimination raciale, en l’accentuant. C’est pourquoi il est demandé à L’Observatoire européen des phénomènes racistes et xénophobes (EUMC) de lancer des études sur le rôle des médias.

Les problèmes auxquels sont confrontées les femmes roms ne peuvent être réglés sans un cadre juridique efficace au niveau européen. Or, les directives existantes sont trop souvent imprécises et incomplètes. Beaucoup d’Etats membres n’ont pas encore transposé ces directives et nombre de mesures prises restent inappliquées.

La réflexion doit mener à l’élaboration de politiques davantage axées sur les besoins des femmes roms, plutôt que sur leur rôle traditionnel de mère et de femme au foyer. Elles doivent être consultées sur leur avenir. Par ailleurs, la situation des femmes roms dans les pays candidats est trop souvent perdue de vue.

 

Résolution du Parlement européen sur la situation des femmes roms dans l'Union européenne, 1er juin 2006.
European Parliament resolution on the situation of Roma women in the European Union, 1st June 2006.

L'Union européenne et les Roms

► ONG spécialisées
European Roma Information Office (ERIO)
European Roma Rights Center (ERRC)