Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

L’ENISA (Agence européenne de la sécurité des réseaux) émet des recommandations pour protéger les adolescents sur le Web.

pdf mise en ligne :17 11 2011 ( NEA say… n° 115 )

DROITS FONDAMENTAUX > Droits de l'enfant

L’Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l’information vient de rendre public un rapport sur la cyber-intimidation et le grooming en ligne (méthode par laquelle un adulte met un enfant en confiance afin d’en abuser sexuellement) mettant en garde contre le fait que l’utilisation abusive des données ( extraction de données et profilage) nuit aux mineurs. Elle propose 18 pistes d’action.

L’Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l’information vient de rendre public un rapport sur la cyber-intimidation et le grooming en ligne (méthode par laquelle un adulte met un enfant en confiance afin d’en abuser sexuellement) mettant en garde contre le fait que l’utilisation abusive des données ( extraction de données et profilage) nuit aux mineurs. Elle propose 18 pistes d’action.

Dans un contexte où les jeunes passent de plus en plus de temps en ligne et sur les réseaux sociaux, l’Agence s’inquiète des effets à la fois sur leurs aptitudes scolaires, une dégradation de leurs résultats, mais aussi sur les conséquences sociales.. L’ENISA a donc émis 18 recommandations, préconisant notamment  le renforcement des organismes d’application de la loi des Etats membres, avec de meilleurs connaissances et plus de ressources pour couvrir correctement les problèmes de réglementation, la collecte des données statistiques concernant les cas d’utilisation abusive ainsi que le suivi des atteintes à la vie privée. Des campagnes sponsorisées en ligne se concentrant sur la prévention du grooming et la « cyber-intimidation » devraient par ailleurs être très largement déployés sur les réseaux sociaux. Autre recommandation préconisée : en ce qui concerne les parents/tuteurs/éducateurs, ils ont besoin qu’on renforce leurs aptitudes technologiques afin de combler l’écart entre adultes et adolescents.

Concernant plus particulièrement les jeunes, l’ENISA recommande plus particulièrement :

      -. des paramètres de sécurité spécifiques pour les adolescents et d’adaptation des paramètres existants à leurs besoins ;

      -. l’évaluation de l’impact sur la vie privée pour les applications traitant les données des adolescents ;

      -. Le développement de mécanismes visant à permettre la désactivation de toutes composantes actives (en ligne) ou encore des mécanismes de contrôle d’accès accès en fonction de l’âge.

Texte du rapport complet http://www.enisa.europa.eu/media/press-releases/new-report-cyber-bullying-online-grooming-18-protective-recommendations-against-key-risks