Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Lutte contre la torture : le Comité anti-torture du Conseil de l'Europe publie un rapport sur la Roumanie

pdf mise en ligne :24 11 2011 ( NEA say… n° 115 )

DROITS FONDAMENTAUX > Lutte contre la torture

Le Comité pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) du Conseil de l'Europe publie aujourd'hui le rapport sur sa dernière visite en Romanie (du 5 au 16 septembre 2010), ainsi que la réponse des autorités roumaines. Ces documents sont rendus publics à la demande des autorités roumaines.

Le Comité pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) du Conseil de l'Europe publie aujourd'hui le rapport sur sa dernière visite en Romanie (du 5 au 16 septembre 2010), ainsi que la réponse des autorités roumaines. Ces documents sont rendus publics à la demande des autorités roumaines.

  

Au cours de cette visite, la délégation du CPT a examiné les mesures prises par les autorités roumaines à la suite des recommandations formulées par le Comité lors de ses précédentes visites. A cet égard, une attention particulière a été portée au traitement des personnes détenues par la police ainsi qu'aux conditions de détention dans un certain nombre d'établissements de police. Le Comité a également passé en revue diverses questions ayant trait aux établissements pénitentiaires, et notamment la situation des mineurs, des détenus condamnés à la réclusion à perpétuité et des détenus considérés comme "dangereux". Dans leur réponse au rapport de visite, les autorités roumaines fournissent des informations sur les mesures prises pour mettre en œuvre les recommandations du CPT.

 

Nea say de Eulogos reviendra plus en détail sur ces documents

 

      -.Rapport du CPT sur sa visite en Roumanie http://www.cpt.coe.int:80/documents/rom/2011-31-inf-fra.htm

 

      -. Réponse des autorités roumaines(FR) http://www.cpt.coe.int:80/documents/rom/2011-32-inf-fra.htm

(EN) http://www.cpt.coe.int:80/documents/rom/2011-32-inf-fra.htm