Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Media Alert : lancement de la campagne « un travail décent pour les travailleurs domestiques ! »

pdf mise en ligne :16 12 2011 ( NEA say… n° 116 )

DROITS FONDAMENTAUX > Dignité humaine

Lundi, le 19 décembre, des centaines de travailleurs et travailleuses domestiques de l’UE et de pays tiers nettoieront symboliquement la place devant le Parlement européen à Bruxelles.*(1)

 

Lundi, le 19 décembre, des centaines de travailleurs et travailleuses domestiques de l’UE et de pays tiers nettoieront symboliquement la place devant le Parlement européen à Bruxelles.*(1)

 

Cette initiative se veut être le coup d’envoi de la campagne mondiale « 12 by 12 » menée par la Confédération syndicale internationale (CSI) en partenariat avec la Confédération européenne des syndicats (CES), le Réseau international des travailleurs et travailleuses domestiques (IDWN) ainsi que plusieurs syndicats et ONG nationaux qui luttent pour les droits des femmes et des migrants.

 

Il existe à travers le monde plus de 100 millions de travailleurs employés pour du travail domestique au domicile de particuliers. Les chiffres exacts sont difficiles à obtenir vu que le travail domestique représente non seulement un secteur de travail significatif mais aussi une part importante de l’économie parallèle.

 

Le but de la campagne 12 by 12 est de voir les 12 premiers pays voter des lois correctes en faveur des travailleurs domestiques et ratifier la Convention C189 sur les travailleuses et travailleurs domestiques en 2012.

 

Les travailleurs et travailleuses domestiques font campagne pour un jour de congé par semaine, un salaire minimum, des journées de 8 heures, le droit de se syndiquer, une protection contre l’exploitation et les abus, une protection sociale et la réglementation des bureaux de placement.

 

« L’Union européenne devrait tenir un rôle de premier plan pour promouvoir les droits travailleurs et travailleuses domestiques qui ne sont que très mal protégés et sont victimes de harcèlement partout en Europe », a déclaré Bernadette Ségol, Secrétaire générale de la CES. « Nous en appelons aux États membres et à l’UE pour donner à ces travailleurs une protection juridique et contractuelle suffisante, conforme à l’esprit de la Convention C189 de l’OIT ».

 

*(1)

 

Quand ?

À 12h12, le lundi 19 décembre 2011

 

Où ?

Sur l’esplanade du Parlement européen

 

De quoi s’agit-il ?

Des travailleuses domestiques en tablier, armées de brosses à récurer, entreprendront un grand nettoyage de l'esplanade située en face du Parlement européen, à partir de 12h12 précises

 

Qui ?

 Des centaines de travailleuses domestiques; Bernadette Ségol, Secrétaire générale de la CES ; Sharan Burrow, secrétaire générale de la Confédération syndicale internationale (CSI) ; la CES ; Solidar ; le Réseau international des travailleuses domestiques ; l’eurodéputé Alejandro Cercas et les syndicats belges CSC, FGTB et CGSLB-ACLVB.