Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Démantèlement d’un trafic de migrants illégaux par Europol et Eurojust

pdf mise en ligne :21 02 2012 ( NEA say… n° 118 )

COOPERATION POLICIERE ET JUDICIAIRE > Lutte contre la traite des êtres humains

La France, la Belgique, la Grèce et le Royaume-Uni ont démantelé le 14 février dernier un réseau de trafic d’êtres humains et de migrants illégaux de l’Afghanistan vers l’UE dans une opération conjoint menée par Europol et Eurojust.

La France, la Belgique, la Grèce et le Royaume-Uni ont démantelé le 14 février dernier un réseau de trafic d’êtres humains et de migrants illégaux de l’Afghanistan vers l’UE dans une opération conjoint menée par Europol et Eurojust.

 

Six personnes, ont indiqué dans un communiqué Europol et Eurojust, ont été arrêtées au cours de cette opération qui s’est étalée sur un an. Les migrants payaient en moyenne 1000 euros pour voyager jusqu’en Gèce puis en France via la Turquie via des itinéraires classiques, bien identifiées. De France ils gagnaient le Royaume-Uni. L’organisateur de ce réseau demeurait en Grèce et a fait entrer en moyenne et chaque semaine 120 à 160 personnes por un total de 5000 personnes en 10 mois pour des profits s’élevant à 18 millions d’euros.

 

Communiqué de presse https://www.europol.europa.eu/content/press/france-greece-belgium-and-uk-smash-people-smuggling-ring-during-coordinated-action-133