Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Monde arabe : quel printemps pour les femmes ?

pdf mise en ligne :10 03 2012 ( NEA say… n° 119 )

NON-DISCRIMINATION > Egalité entre hommes et femmes

La Fédération internationale  des droits de l’homme (FIDH) Publie un rapport qui présente pays par pays le rôle des femmes dans les mouvements de contestation, les révolutions et les transitions. Ce sont 8 pays qui sont concernés : Tunisie, Egypte, Libye, Bahrein, Syrie, Yemen, Algérie et Maroc. La FIDH propose  20 mesures pour consacrer l’égalité entre les hommes et les femmes.

La Fédération internationale  des droits de l’homme (FIDH) Publie un rapport qui présente pays par pays le rôle des femmes dans les mouvements de contestation, les révolutions et les transitions. Ce sont 8 pays qui sont concernés : Tunisie, Egypte, Libye, Bahrein, Syrie, Yemen, Algérie et Maroc. La FIDH propose  20 mesures pour consacrer l’égalité entre les hommes et les femmes.

Les femmes, aux côtés des hommes, ont été actrices des mouvements contestataires qui ont secoué le monde arabe en 2011 demandant l’avènement de sociétés démocratiques fondées sur la liberté, l’égalité, la justice et le respect des droits humains. Elles ont, comme les hommes, payé et continuent de payer dans plusieurs pays, le prix fort pour cet engagement. Elles devraient aujourd'hui pouvoir participer pleinement à la vie politique de leur pays. En effet, la participation égale des hommes et des femmes dans toutes les sphères de la société demeure une condition essentielle pour la démocratie et la justice sociale, revendiquées par tous les manifestants.

Les révolutions et les mouvements de contestation représentent de véritables opportunités pour faire évoluer les droits des femmes dans des pays où semblait régner un ordre immuable. Cependant, les événements récents montrent  que tous les efforts se focalisent aujourd'hui sur la chute des régimes et le démantèlement des anciens appareils d'État, les revendications relatives aux droits des femmes ont tendance à être marginalisées. Pire, ces moments d'effervescence peuvent même conduire à un véritable recul de leurs droits. Exclusion de la vie publique, discriminations et violences resurgissent avec plus d’ampleur encore dans cette période de transition, très incertaine. Certes les situations varient selon les pays.

La communauté internationale, et au premier rang l’Union européenne, doit s’engager avec détermination à soutenir la mise en œuvre des « 20 mesures pour l’égalité » du FIDH en appuyant  les mouvements nationaux et régionaux de défense des droits des femmes et les organisations de la société civile, en incluant systématiquement les droits des femmes dans les dialogues politiques bilatéraux et/ou multilatéraux avec les pays concernés; en incluant systématiquement la dimension genre avec des objectifs et des indicateurs spécifiques dans tous les programmes de coopération, quel que soit le secteur. Ces mesures concernent :

      -. 1 Sur la participation des femmes à la vie politique et publique

      -. 2 Sur les réformes constitutionnelles et législatives

      -. 3 Sur les violences à l'égard des femmes

      -. 4 Sur l'éducation, l'emploi et la santé

      -. 5 Sur la mise en œuvre des instruments internationaux de protection des droits humains universels

 

Sur la participation des femmes à la vie politique et publique :

1. Garantir l'accès des femmes à toutes les fonctions politiques

2. Adopter des lois et politiques instaurant la parité hommes-femmes, ou au minimum des quotas d'au moins 30% de femmes au sein des instances de décision politiques et des assemblées élues.

3. Assurer la participation effective des femmes aux élections au sein de l’administration électorale et durant le déroulement des scrutins.

4. Mener des campagnes de sensibilisation civique pour expliquer aux femmes leurs droits en tant qu'électrices et candidates, le processus électoral, le scrutin, le bulletin de vote, etc.

5. Adopter des mesures visant à augmenter la représentation des femmes au sein des instances judiciaires.

Sur les réformes constitutionnelles et législatives

6. Inscrire dans leur constitution, le principe de l’égalité entre les hommes et les femmes et l'interdiction de toute forme de discrimination à l’égard des femmes.

7. Abroger toutes les dispositions législatives discriminatoires à l'égard des femmes, en particulier dans le domaine de la famille : mariage, divorce, tutelle, garde des enfants, héritage, de la transmission de la nationalité au conjoint et aux enfants et de la capacité juridique ; et assurer leur mise en conformité avec les instruments internationaux, notamment la Convention sur l'élimination de toutes les formes des discriminations à l'égard des femmes (CEDAW).

Sur les violences à l'égard des femmes

8. Adopter des dispositions législatives sanctionnant toutes les formes de violences à l'égard des femmes et notamment les violences domestiques, les violences sexuelles et le harcèlement sexuel.

9. Mettre en place des structures d'accueil et des services de soutien médical et psychologique adéquats pour les femmes victimes de violences.

10. Lutter contre l'impunité de tous les auteurs de violences commises à l'égard des femmes en assurant la poursuite et la sanction de ces crimes.

11. Garantir un accès plein et entier des femmes à la justice, notamment en assurant l'accès à l'assistance juridique et en établissant des voies de recours efficaces.

12. Assurer la formation du personnel de la justice (police, magistrats, avocats) à la mise en œuvre des dispositions législatives sanctionnant les violences à l'égard des femmes et à la prise en compte spécifique des victimes de ces crimes.

13. Prendre des mesures préventives, notamment des programmes d'information et d'éducation pour éliminer les violences à l'égard des femmes.

 

Sur l'éducation, l'emploi et la santé

14. Etablir des politiques pour assurer l’accès des filles et des femmes à l’éducation et lutter contre l’illettrisme ;

15. Adopter des mesures législatives et des politiques visant à réduire le taux de chômage particulièrement élevé des femmes, à garantir que les femmes et les hommes reçoivent un salaire égal pour un travail égal, lutter contre la division du travail fondée sur le genre et mettre en œuvre toutes les mesures afin que les femmes aient un accès égal aux ressources économiques, y compris dans les zones rurales ;

16. Promouvoir la représentation des femmes au sein des instances de prise de décision des syndicats.

17. Renforcer les mesures visant à améliorer l'accès des femmes et des filles à des services adéquates de santé et plus particulièrement dans le domaine de la santé reproductive.

 

Sur la mise en œuvre des instruments internationaux de protection des droits humains universels

18. Lever toutes les réserves à la CEDAW.

19. Ratifier l'ensemble des Conventions internationales relatives aux droits des femmes, notamment le Protocole facultatif à la CEDAW.

20. Coopérer avec les mécanismes des Nations unies de protection des droits des femmes (notamment le Comité CEDAW, le Groupe de travail sur les lois et pratiques discriminatoires à l'égard des femmes et la Rapporteur spéciale sur les violences à l'égard des femmes) et mettre en œuvre leurs recommandations.

 

      -. Convention sur l’élimination de toutes les formes discriminations à l’égard des femmes (CEDAW) adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 18 décembre 1979 (FR) http://www.un.org/womenwatch/daw/cedaw/text/fconvention.htm(EN)http://www.un.org/womenwatch/daw/cedaw/cedaw.htm

      -. Dossier de la FIDH http://www.africa4womensrights.org/?utm_source=splio&utm_medium=email&utm_campaign=FIDH%20Newsletter%20%2F%20Monde%20arabe%20:%20quel%20printemps%20pour%20les%20femmes%20%3F