Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

L’Europe des régions et des villes descend sur le terrain!

pdf mise en ligne :17 10 2006 ( NEA say… n° 20 )

IMMIGRATION > Droits de l'enfant

 

Du 9 au 12 octobre, s’est tenue à Bruxelles la semaine des régions et des villes, sur le thème de l’investissement dans le futur de l’Europe, dans le cadre de la stratégie de Lisbonne. Elle a réuni pour la première fois entreprises privées et secteur public. C’est la cinquième édition de ces portes ouvertes, qui a rassemblé plus de 5000 participants autour d'une centaine de séminaires et autres ateliers.

Pourquoi donner de l’importance à cette manifestation dans le contexte des perspectives politiques de la construction européenne ? Il y a deux raisons principales.

Nous sommes dans la dernière ligne droite de la dernière étape qui mène à la nouvelle génération de programmes des fonds structurels. L’Europe a un budget (accord sur les perspectives financières 2007-2013), les outils réglementaires adoptés en juillet, les priorités stratégiques : emploi, compétitivité dans le contexte de la mondialisation, croissance durable respectueuse de l’environnement. Il reste à connaître les priorités des Etats membres. Cette phase ultime sera sans doute la plus douloureuse. Dans le passé, récent ou lointain, les Etats membres, nouveaux ou anciens, ont connu et connaissent des difficultés à utiliser les fonds structurels. Le champ d’action est immense, mais nouveau : il ne s’agit plus d’un simple exercice comptable de redistribution, un jeu d’écritures par lequel s’opère une redistribution, encore modeste mais indispensable, des richesses. Il ne s’agit plus d’argent de poche pour apaiser des clientèles locales. Il s’agit de mettre l’Europe sur le chemin de la croissance durable et de la compétitivité dans un monde où sont apparus de redoutables rivaux .

La seconde raison est que la politique régionale, fort méconnue parce que, peut-être, suscitant moins de polémiques que d’autres politiques, est celle qui, sans aucun doute, rapproche (ou devrait rapprocher) le plus l’Europe de ses citoyens : elle a des effets visibles dans leur quotidien. C’est là que l'on rencontre la véritable Europe, celle qui suscite et soutient des synergies, celle des citoyens qui font et agissent. Et cette Europe n’est ni pessimiste, ni morose.

Ajoutons que cette semaine exceptionnelle coïncide avec la décision prise par la Commission de publier sur son site web EUROPA les informations sur la destination des fonds communautaires qu’elle gère directement. Depuis le 10 octobre 2006, les bénéficiaires finaux des subventions communautaires et des marchés publics sont rendus publics, en un seul point de consultation.

La transparence est essentielle pour l’intégrité et la crédibilité de nos institutions politiques: les politiques sont justifiées et efficaces. Certes ! Mais il est difficile de convaincre le public  si les autorités nationales continuent à refuser de divulguer, ce qui est de plus en plus difficile, l’identité des bénéficiaires des trois quarts du budget communautaire géré directement par les Etats membres ou si les marchés publics sont passés de manière opaque.

Un prochain article expliquera ce qu’est la politique de transparence avec ses réalisations, ses échecs et ses impatiences.

Bénéficiaires des subventions / Beneficiaries of grants
► Bénéficiaires des marchés publics / Beneficiaries of public contracts
Initiative européenne en matière de transparence / European Transparency Initiative