Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

L'ultime programme législatif de Tony Blair dominé par le terrorisme

pdf mise en ligne :16 11 2006 ( NEA say… n° 22 )

COOPERATION POLICIERE > Europol

La lutte contre le terrorisme, la criminalité et le réchauffement climatique constituent les thèmes majeurs du dernier programme législatif du Premier ministre britannique Tony Blair, présenté le 15 novembre par la reine lors de son traditionnel discours ddu trône devant le Parlement.

Le détail des mesures de lutte antiterroriste sera présenté après leur examen par le ministre de l’intérieur John Reid ont précisé ses services. Le discours du trône intervient après l’avertissement lancé par la patronne du renseignement intérieur (MI5) , Dame Eliza Manningham-Buller, qui a affirmé la semaine passée que ses agents avaient connaissance de près de 30 complots terroristes impliquant 1 600 personnes. Des projets de loi autorisant l’utilisation devant la justice de preuves obtenues par écoutes téléphonique et étendant la limite de 28 jours pour la détention des suspects de terrorisme non inculpés sont probables selon le ministère de l’intérieur.

 

En mettant ainsi l’accent sur le terrorisme, les observateurs font remarquer que Tony Blair tente de détourner l’attention et de passer sous silence les thèmes qui fâchent et qui lui valent des derniers mois difficiles. Au cours de ces dernières semaines la presse internationale a multiplié les articles sur « le Royaume-Uni, le pays le plus mis sous surveillance » et de son côté Human Rights Watch a publié un rapport accusateur sur l’usage de la torture au Royaume-Uni.