Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Hommes-Femmes : en France la bataille pour l’égalité continue…

pdf mise en ligne :07 05 2014 ( NEA say… n° 145 )

IMMIGRATION > Conditions d'accueil des réfugiés

En Juillet 2013 la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem (dans la photo à droite) avait présenté un projet de loi qui abordait l’égalité entre les femmes et les hommes dans toutes ses dimensions. Ce projet de loi, largement adopté en janvier par l’Assemblée en deuxième lecture, a été adopté aussi par le Senat le 18 avril.

« L'ambition de ce texte est d'engager notre pays sur un chemin sans retour, celui de l'égalité entre les femmes et les hommes sans laquelle il n'est pas de réelle liberté », a déclaré Najat Vallaud-Belkacem.

Ce projet de loi cadre, a pour objet l’égalité entre les genres dans tous les aspects de la vie quotidienne et de la prise de décision politique : « égalité professionnelle, lutte contre la précarité spécifique des femmes, protection des femmes contre les violences, image des femmes dans les médias, parité en politique et dans les responsabilités sociales et professionnelles ».

Dans la première partie du texte on traite de la vie professionnelle. D’une part le texte met en place des dispositifs de soutien à la parentalité pour la conciliation de vie personnelle et professionnelle, d’autre part il se penche sur l'effectivité des règles en matière d'égalité professionnelle.

Ensuite le texte affronte la lutte contre la précarité, mettent en place une garantie pour protéger les femmes seules confrontées à des impayés de pensions alimentaires, et réaffirme des mesures contre les violences à l’égard des femmes et les atteintes à la dignité.

Enfin la loi sur l’égalité femmes hommes réaffirme l'objectif constitutionnel de parité, insistant sur l’égalité dans la représentation politique, dans la gouvernance des fédérations sportives agréées, dans la représentation des chambres de commerce et d'industrie et des chambres d'agriculture.

Le gouvernement Hollande s’est beaucoup investi pour la parité des genres. En regardant les données qui décrivent les progrès dans l’égalité femmes-hommes aujourd’hui en Europe, cet engagement n’est pas vain. La différence entre taux d’emploi masculin et féminin en Europe est du 12%, le fossé salarial entre hommes et femme est du 16%. Les femmes s’occupent en grand partie de la famille et sont aussi plus à risque de pauvreté ou exclusion sociale, par rapport aux hommes.

Dans sa stratégie Europe 2020 l’Union européenne a établi un stratégie pour garantir l’égalité, mais pour achever une réelle parité dans le monde du travail et dans l’organisation familiale il faudra encore du temps.

 

Elena Brolis

 

Pour un savoir plus :

-        Site du Ministère français des Droits des femmes : FR

-        Etude d’impact sur le projet de loi : FR

-        Commission staff working document: Progress on equality between women and men in 2013 : EN