Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Une opinion publique plus en faveur de la Constitution et moins versatile

pdf mise en ligne :10 01 2007 ( NEA say… n° 25 )

IMMIGRATION > Programme de La Haye

Au cours de ces derniers mois, à plusieurs reprises NEA say... a souligné combien le "patriotisme constitutionnel" était beaucoup plus solidement enraciné qu’on voulait bien l’admettre. Le dernier Eurobaromètre du 19 décembre 2006 le confirme (FR) (EN).

L’opinion publique est moins versatile et plus favorable qu’au printemps 2006. Plus de la moitié des personnes (53%)  vivant dans les pays qui n’ont pas encore ratifié le traité établissant la Constitution européenne soutiennent la Constitution -soit 6 points de plus par rapport au printemps 2006. L’opinion est également moins versatile car le pourcentage de réponses "ne sait pas" baisse de 24% à 19%.

 

Dans tous les Etats membres, une majorité de citoyens sont favorables à la Constitution européenne. Les plus nombreux sont les polonais avec 63%.

 

C’est au Royaume-Uni que l’écart entre les réponses positives et négatives à l’égard de la Constitution est le plus étroit : 40% pour, 35% contre. En outre, une minorité significative de la population reste opposée à la Constitution dans cinq pays : Danemark 35% (51% en faveur), Finlande 32% (56% en faveur), France 31% (56% en faveur) , Pays-Bas 31% (59% en faveur) et République Tchèque 30% (50% en faveur).

 

En France et aux Pays-Bas, les deux pays qui ont rejeté la constitution par référendum, on constate que le soutien s’est accru depuis le début de 2006 : 59% de néerlandais interrogés sont à présents favorables à la  Constitution (+6 points), en France le chiffre correspondant est de 56% (+5 points).

 

En Irlande, l’opinion publique reste assez versatile, avec 35% répondants qui ne sont pas en mesure d’exprimer une opinion, mais 56% sont en faveur de la Constitution.

 

Dans les deux pays qui ont adhéré à l’Union le 1er janvier 2007, la Constitution bénéficie d’un large soutien : 70% en Roumanie et 60% en bulgarie. Cependant le pourcentage des réponses "ne sait pas"  reste important en Bulgarie (33%); le niveau d’opposition est négligeable (7%).