Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

En 2050 quel sera le paysage religieux mondial ? Un souci supplémentaire pour l’Europe ?

pdf mise en ligne :26 04 2015 ( NEA say… n° 156 )

LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES > Elargissement

Les musulmans vont-ils dépasser en nombre les chrétiens ? Les non croyants augment-ils de façon importante ? Deux questions essentielles parmi d’autres pour l’opinion publique. En se fondant essentiellement sur des critères démographiques (âge, taux de fertilité, mortalité, migrations, espérance de vie), le Pew Research Center, think tank américain renommé, dessine les contours du paysage religieux mondial (plus de 200 pays)dans une étude détaillée. Il apparait que le pourcentage des incroyants va diminuer en trente cinq ans alors que l’Europe va connaitre une évolution inverse (33%). Ce sera (et c’est déjà ) une source de difficultés supplémentaire, incompréhensions et tensions diverses. Ce constat renforce l’appel du Pape François au Parlement européen qui a demandé à ses interlocuteurs sinon de se convertir ou de pratiquer une religion, mais simplement de s’ouvrir à la transcendance, moyen selon lui de réduire les tensions et de marginaliser les extrémistes religieux et fanatiques de tout bord.

En 2050, quelle religion comptera le plus de fidèles ? Le christianisme, mais de justesse :il devrait y avoir 2,9 milliards de chrétiens dans le monde représentant 31,4% de la population mondiale. En 2010 ils sont 2,1 milliards. Mais c’est l’islam qui connaîtra la plus forte croissance : en 2050 il y aura

2,7 milliards de musulmans, soit 29% de la population. En quarante ans l’Islam aura gagné un peu plus de 1 milliard de fidèles.  Ce dynamisme s’explique essentiellement par des raisons démographiques, le taux de fertilité des femmes musulmanes (3,1 enfants) demeurant le plus élevé du monde.  La pyramide des âges est également très favorable au monde musulman : 14% des chrétiens ont plus de 60 ans, contre 7% des musulmans. Selon le Pew  Research Center, l’Islam devrait dépasser démographiquement le christianisme autour des années 2070.

Où l’Islam progresse-t-il ?

D’ici une quarantaine d’années l’Inde sera le pays  qui comptera le lus grand nombre de musulmans, avec 320 millions de fidèles contre 176 en 2010. Elle supplantera l’Indonésie et ses 256 millions de musulmans prévus en 2050. Toutefois les musulmans demeureront minoritaires dans le pays (majoritairement majoritaires), représentant au milieu du XXI ème siècle 18,8% de la population. En Europe les musulmans devraient représenter 10% de la population à l’horizon 2050. C’est en Suède que la progression sera la plus forte passant de 4, 5 % de la population à en 2010 à 12,4%.La France et l’Allemagne resteront les deux pays avec  les communautés musulmanes les plus élevées : 7,5 millions pour la France (10,9 % de la population) et 7 millions en Allemagne et 10% de la population.

Le christianisme décline-t-il ?

Oui dans son vieux bastion européen. Il en va autrement ailleurs. D’ici 2050, le christianisme va y perdre 100 millions de fidèles, se stabilisant à 456 millions de fidèles, toutes confessions confondues. L’axe de gravité du christianisme va changer, se déplaçant vers l’Afrique subsaharienne, portée là aussi par le dynamisme démographique. En 2050 on y trouvera plus de 1 milliard de chrétiens, soit 38% du total. Un prochain pape sera-t-il noir ? Le pape François a bien sensibilisé ses auditeurs lors de son discours au Parlement européen et fait mesurer les conséquences de ce changement du centre de gravité qui ne touche pas seulement le domaine religieux a-t-il fait remarquer.

Violemment malmenés par les conflits dans la région, les chrétiens d’Orient risquent de s’exiler en masse dans les pays occidentaux. En revanche une présence chrétienne pourrait s’affirmer dans les pays du Golfe par l’afflux d’une immigration  venant de pays catholiques comme les Philippines.

L’incroyance va-t-elle augmenter ?

En Occident, oui ! 44% de  la population française devrait en 2050 se revendiquer comme sans appartenance religieuse. Le chiffre grimpe à 49% aux Pays-Bas. En revanche l’incroyance décline au niveau mondial, touchant seulement 13% de la population en 2050, contre 16% en 2010.

Grande question : quel avenir religieux pour la Chine ?

Pour le Pew Research Center, c’est la grande inconnue. En 2010 la moitié de la population chinoise se revendique sans appartenance religieuse. Ces dernières années, le christianisme, essentiellement dans sa version protestante évangélique, y connait une réelle percée. En 2010 68 millions de chinois se réclamaient du christianisme, ce qui représente un chiffre impressionnant, venant après des décennies de persécutions du régime maoïste et de ses immédiats successeurs . La Chine sera-t-elle le géant « évangélique » de demain ? Bien des chercheurs s’interrogent.

Et les juifs ?

C’est le plus petit groupe religieux qui a fait l’objet de l’étude, ils vont connaître une croissance de 26% pour passer d 14 à 16,1 millions, ils cesseront d’être le groupe religieux le plus importants après l’ensemble des chrétiens. Ils seront dépassés par les musulmans.

Les boudhistes ? un seul mot les caractérise : la stabilité. La raison : un taux de fertilité faible et une population âgée dans des pays comme la Chine, la Thailande, le Japon.

Les Etats-Unis ? La très grande prédominance des chrétiens s’érode : ils sont les trois quart de la population, ils seront les deux tiers.

Cette enquête vient-elle corroborer l’enquête menée fin 2014 sur la popularité du pape François, oui d’une certaine façon : forte bonnes opinions (60%)  et peu d’opinion négative et plutôt des sans opinion dans les pays où la présence des chrétiens est faible.

 

Pour en savoir plus :

The Future of World Religious : Population Growth Projections,2010-2050 http://www.pewforum.org/2015/04/02/religious-projections-2010-2050/?utm_source=Pew+Research+Center&utm_campaign=a881fe89ff-Religious_Projections_Smartphone_Use4_2_2015&utm_medium=email&utm_term=0_3e953b9b70-a881fe89ff-399508069

Enquête du Pew Research Center sur la popularité du pape François http://www.pewglobal.org/2014/12/11/pope-francis-image-positive-in-much-of-world/