Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Comme l’Union européenne, le pape est un militant de la lutte contre la peine de mort : Aucune exécution capitale pendant l'Année de la miséricorde !

pdf mise en ligne :22 02 2016 ( NEA say… n° 170 )

COOPERATION JUDICIAIRE PENALE > Lutte contre le trafic d'armes

Cela va de soi, mais cela va encore mieux en le disant. Après l'angélus, le Pape François a évoqué le congrès international intitulé "Pour un monde sans peine de mort", qui s'est ouvert le 22 février à Rome, organisé par la communauté Sant'Egidio, en vue de donner un nouvel élan pour l'abolition de la peine de mort.Il a appelé à l'amélioration des conditions carcérales;

 

Aucune exécution capitale pendant l'Année de la miséricorde et amélioration des conditions carcérales demande le pape François !

Cité du Vatican, 21 février 2016 (VIS). Après l'angélus, le Pape François a évoqué le congrès international intitulé "Pour un monde sans peine de mort", qui s'ouvre demain à Rome, organisé par la communauté Sant'Egidio, en vue de donner un nouvel élan pour l'abolition de la peine de mort. Le Pape a souligné le signe d'espérance en ce sens lié au développement dans l'opinion publique d'un sentiment plus répandu d'une certaine hostilité à la peine de mort même comme instrument de légitime défense sociale. "En effet, les sociétés modernes ont la possibilité de réprimer efficacement le crime sans enlever définitivement à celui qui l'a commis la possibilité de se racheter. Le problème doit être encadré dans l'optique d'une justice pénale qui soit davantage conforme à la dignité de l'homme et au dessein de Dieu sur l'homme et sur la société, mais également à une justice pénale ouverte à l'espérance de réinsertion dans la société. Le commandement de ne pas tuer a une valeur absolu et concerne autant l'innocent que le coupable".

"Le Jubilé extraordinaire de la miséricorde est une bonne occasion de promouvoir dans le monde des formes toujours plus mûres de respect de la vie et de la dignité de chaque personne. Même le criminel conserve l'inviolable droit à la vie, don de Dieu. Je fais appel à la conscience des gouvernants afin qu'ils se rejoignent dans un consensus international pour l'abolition de la peine de mort. Et je propose à ceux qui, parmi eux, sont catholiques, d'accomplir un geste courageux et exemplaire: qu'aucune condamnation ne soit exécutée au cours de cette Année sainte de la miséricorde. Tous les chrétiens et les hommes de bonne volonté sont appelés aujourd'hui à oeuvrer non seulement pour l'abolition de la peine de mort, mais aussi en vue d'améliorer les conditions carcérales, dans le respect de la dignité humaine des personnes privées de la liberté".

Pour en savoir Plus :

Dossier  des articles de Eulogos consacrés à la peine de mort http://www.eu-logos.org/eu-logos_nea-say.php?idr=4&idnl=3720&nea=170&lang=fra&arch=0&term=0