Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

La proposition américaine de scanner tous les conteneurs fait peur à tout le monde

pdf mise en ligne :26 02 2007 ( NEA say… n° 28 )

ASILE > Perspectives financières

La volonté américaine de scanner tous les conteneurs à destination des Etats-Unis fait peur à tout le monde: pas seulement aux défenseurs des droits fondamentaux mais aussi aux professionnels du transport. L’Association européenne des sociétés d’expédition, transport, logistique et douane (CLECAT) s’oppose à ce projet.

Apportant son soutien au Commissaire européen Laslo Kovacs, la CLECAT déclare : "Nous devons féliciter le Commissaire Kovacs d’avoir pris l’initiative de se prononcer clairement contre une proposition qui est seulement une tentative de présenter un message politique plutôt que d’identifier une stratégie possible (…). Comme il n’est pas certain que le scanning total apportera une valeur ajoutée en terme de sécurité et comme la technologie pour sa mise en valeur n’existe pas encore, l’introduction de cette mesure à l’heure actuelle mènerait plutôt à la confusion et aux retards dans les ports", a expliqué l’association avant d’inviter à "trouver un équilibre entre les besoins de renforcer la sécurité et la facilitation du commerce. Toutes les nouvelles mesures de sécurité devraient apporter des avantages tangibles et déranger le moins possible le commerce international".

Aujourd'hui 6 millions de conteneurs arrivent aux Etats-Unis, soit 90% des biens débarquant sur le sol américain; ils arrivent dans 361 ports et représentent 2 milliards de tonnes de marchandises. Seulement 2% des conteneurs sont ouverts et inspectés par les officiers des douanes.