Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Des mineurs non accompagnés en grand nombre (88 300) ont demandé l’asile en 2015.

pdf mise en ligne :04 05 2016 ( NEA say… n° 173 )

COOPERATION JUDICIAIRE PENALE > Lutte contre la criminalité

Ces chiffres nous les connaissons, ils sont ressassés à longueur de pages de journaux. Il faut s’y arrêter quelques instants, méditer, réfléchir avant de commenter. Quelque 88.300 mineurs non accompagnés ont demandé l'asile à l'Union européenne en 2015, et 13% d'entre eux étaient des enfants de moins de 14 ans, rapporte l'agence de statistiques de l'UE, Eurostat.

 Plus d'un million de personnes fuyant la guerre et la pauvreté au Proche-Orient, en Afrique, ou encore en Afghanistan, sont arrivées en Europe l'an dernier. Alors que ce chiffre représente le double de celui de 2014, le nombre de mineurs non accompagnés a quadruplé, signale Eurostat. Les mineurs en général ont représenté un tiers des 1,26 million de premières demandes d'asile déposées dans un pays de l'UE l'an dernier.

Quatre mineurs non accompagnés sur dix ont demandé l'asile en Suède où certains veulent un renforcement des contrôles, estimant que des adultes pourraient se faire passer pour des mineurs afin d'obtenir une protection qu'ils se verraient sinon refuser.

Plus de 90% des moins de 18 ans qui voyagent seuls sont des garçons et plus de la moitié ont entre 16 et 17 ans. La moitié sont des Afghans. Les Syriens viennent ensuite avec 16% du total. Après la Suède, ils préfèrent demander l'asile à l'Allemagne, la Hongrie et à l'Autriche.

Cherchant à endiguer l'afflux de réfugiés, l'UE a conclu un accord avec la Turquie pour empêcher les migrants d'entrer dans l'Union via la Turquie, pays qui accueille sur son sol environ 2,7 millions de réfugiés ayant fui la guerre en Syrie voisine.

      -. Eurostat communiqué de presse (FR) http://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/7244687/3-02052016-AP-FR.pdf/270f3b41-2f43-48c1-ba6d-c465cd7f5c0c  (EN) http://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/7244677/3-02052016-AP-EN.pdf/19cfd8d1-330b-4080-8ff3-72ac7b7b67f6