Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Madrid, 11 mars 2004, l'Europe se souvient

pdf mise en ligne :15 03 2007 ( NEA say… n° 31 )

ASILE > Eurodac

Madrid, le 11 mars 2004, l’Europe se souvient. En présence de 580 lycéens européens, Le Parlement en ouverture de sa session plénière, le 11 mars précisément, a tenu à rendre hommage aux victimes d’actes terroristes, toutes les victimes et tous les actes terroristes. Ce jour de commémoration marquait le troisième anniversaire des attentats de Madrid qui ont coûté la vie à 192 personnes. A Tunis, les parlementaires euro-méditerranéens plaident pour le dialogue des cultures.

Le président du Parlement européen, Hans-Gert Pöttering a jugé que ces crimes injustifiables constituent "un des plus grands dangers pour la sécurité, la stabilité et les valeurs démocratiques". Pour le Président du Parlement européen, "nous ne pouvons nous permettre aucune faiblesse". Une Europe "forte et unie" est essentielle dans la lutte contre la terreur, qui doit toujours être menée dans le respect des valeurs fondamentales, a souligné M. Pöttering. C'est au nom de ce respect des valeurs fondamentales que le représentant américain, Ed Markey, vient avec 44 autres membres du Congrès de faire une proposition de loi visant à mettre fin aux diverses pratiques de torture dont les trop fameuses "extraordinary renditions" qui, rappelle Human Rights Watch, détruisent des familles et des vies mais aussi la bonne réputation des Etats-Unis dans le monde. Une vaste coalition, en faveur de l'adoption rapide de cette proposition, se met en place dans tout le pays. A la même date, le Sénat américain adoptait la loi qui reprend certaines des propositions de la commission d'enquête mise en place après les attentats du 11 septembre (9/11 Panel). Le sénateur Joseph Liebermann, président de la commission de la sécurité intérieure, commentait en faisant observer que désormais le peuple américain sera plus en sécurité alors que la minorité républicaine estimait, avec le sénateur Mitch McConnell, le leader républicain au Sénat, que cette loi allait affaiblir la sécurité aux Etats-Unis et en appelait au veto du président.

A Tunis, 240 parlementaires ont, dans le cadre de l'Assemblée parlementaire Euro-méditerranéenne (APEM), appelé à la tenue d'une conférence internationale sous les auspices de l'ONU pour élaborer un code de conduite dans la lutte contre le terrorisme. Dans leurs recommandations, les participants plaident pour "un dialogue responsable en vue d'instaurer un dénominateur commun pour la lutte contre ce phénomène et éviter la politique des deux poids, deux mesures". Ils suggérent dans ce contexte "l'adoption d'une convention globale comprenant une définition juridique du terrorisme au niveau de l'ONU". Selon les parlementaires euro-méditerranéens, "la réponse politique au terrorisme doit reposer sur l'approfondissement du dialogue interculture, un développement durable et équitable qui doit accompagner la démocratisation de ces pays, ainsi que le réglement des conflits et la fin de toute occupation, qui motivent et entretiennent le terrorisme. (...) La lutte contre le terrorisme doit être menée dans le plein respect du droit international et des droits de l'homme". Le président du Parlement européen, Hans-Gert Pöttering, s'est engagé à faire du dialogue interculturel entre les deux rives de la Méditerrannée son crédo lors de son mandat à la tête du Parlement européen et propose de réunir en 2008 un Parlement européen des jeunes à Bruxelles. 

Comme pour les anniversaires passés, la Commission a fait le bilan des actions menées à bien ou en cours, depuis 2004, dans la lutte contre le terrorisme. 

Dans son prochain numéro, NEA say... reviendra sur la résolution du Parlement européen du 15 février dernier sur la dimension externe de la lutte contre le terrorisme international (FR) (EN).