Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Soyez le changement: Unis pour un Internet meilleur

pdf mise en ligne :11 02 2017 ( NEA say… n° 178 )

ASILE > Système d'information Schengen

 « Soyez le changement: Unis pour un Internet meilleur » (en anglais « Be the change: Unite for a better Internet») était le slogan du Safer Internet day 2017. Ce programme de sensibilisation des jeunes et de leurs parents aux dangers d’internet a eu lieu ce mardi 07 février 2017 et se poursuivra durant tout le mois de février. Cet événement mondial est devenu, au fil des années, une date incontournable dans le domaine de la sécurité en ligne. L’article propose de revenir sur ce projet, son origine et ses résultats. En effet, actuellement le monde numérique fait partie de notre quotidien. Malheureusement, mal utilisé internet peut devenir dangereux, en particulier pour les jeunes. La Commission européenne, consciente de ces dangers, s’est saisie de la problématique.

“Safer Internet day” au concret

Chaque année, au mois de février, le Safer Internet day  a pour but de sensibiliser à la sécurité en ligne par la mise en place d’actions afin d’améliorer le monde numérique pour tous. Cette campagne est particulièrement destinée aux jeunes, à leurs parents et à la communauté éducative. Actuellement, le monde numérique est très important, il constitue un outil indispensable. C’est pour cette raison que l’apprentissage des compétences informatiques devient essentielle. Cependant, toutes les opportunités que représente l’internet viennent avec certains risques pour lesquels les jeunes doivent être informés.

Concrètement, chaque pays participant met en place les dispositifs qu’il souhaite et qu’il considère comme pertinent. Cela prend généralement la forme de conférences ou d’ateliers. Chaque pays peut donc mettre en avant ce qu’il considère comme le plus important. Cette année, par exemple, la France s’est concentrée sur le Cyber harcèlement et la citoyenneté numérique. De plus, chaque pays dispose de relais internes, des centres nationaux pour un internet plus sécurisé , qui soutiennent l’événement. En Belgique c’est par exemple le cas de l’association Child Focus.

Origine du projet 

En 2002 la Commission européenne avait lancé un plan d’action pour un internet plus sûr (eSafe). Ce programme visait à promouvoir une utilisation plus sûre d’internet et des nouvelles technologies numériques. Dans le cadre de ce programme la Commission avait financé le projet SafeBorder, lequel avait lancé, en 2003, une campagne « Safer Internet ». C’est dans cette optique que le premier Safer Internet Day  eu lieu le 06 février 2004. L’objectif était de responsabiliser les enfants ainsi que les adolescents sur la bonne utilisation de internet. La campagne a alors été lancée avec comme mots d’ordre : éducation et prévention.

Par la suite, ce sont les réseaux INSAFE et INHOPE qui ont repris le projet. INHOPE est un réseau mondial de lignes directes traitant du contenu illégal en ligne et s’engageant à éradiquer les abus sexuels sur internet. Cela permet à toute personne de pouvoir rapporter anonymement tout ce qui semble suspect ou illégal. INSAFE est, quant à lui, un réseau européen de sensibilisation à la sécurité en ligne. Son principal objectif est de coordonner et de renforcer les actions entreprises par les organismes nationaux de sensibilisation à un Internet plus sûr et d’améliorer leur visibilité. Ce  réseau avait été lancé dans le cadre de la conférence annuelle EMINENT organisée par European Schoolnet. Cet organisme réunit un réseau de 30 ministres européens de l’éducation ainsi que des experts dans le domaine de l’éducation. L’objectif est d’aider les écoles à appréhender l’innovation et la technologie dans l’éducation. Etant donné l’impact qu’Internet commençait à avoir sur notre société, il est alors apparu crucial de mettre la sécurité en ligne à l’ordre du jour.

Une campagne nécessaire

Une étude lancée par le Centre britannique pour un Internet plus Sécurisé a été publiée a l’occasion du Safer Internet Day. Celle-ci démontre certains aspects négatifs que peut avoir internet sur les jeunes. En effet, 70% de jeunes âgés entre 8 et 17 ans ont déjà vu des images qu’ils considèrent eux-mêmes comme non-adéquates sur internet, et 45% d’entre eux (âgé entre 13 et 17 ans) ont déjà vu une photo nue d’une personne de leur entourage. Par ailleurs, plus d’un jeune interrogé sur 5 a déjà été victime de persécution à la suite d’une publication sur internet. Il est important de mettre ces différents éléments en avant lors du Safer Interet Day.

 

 

Quels résultats ?

Cette journée de sensibilisation a de plus en plus de succès chaque année. Depuis 2004, cette stratégie européenne s’est, en effet, transformé en un événement international. Actuellement l’évènement est célébré dans 120 pays à travers le monde dont les 28 Etats membres de L’Union européenne.

Malgré tout, mesurer l’impact d’une telle journée est difficile. On peut cependant affirmer qu’au niveau européen, le programme internet plus sûr de la Commission européenne a atteint bon nombre de ses objectifs. C’est notamment grâce à ce programme que des centres pour un internet plus sûr ont pu être installés dans chaque Etat membre. Par ailleurs, La stratégie européenne pour un internet mieux adapté aux enfants (stratégie BIK) qui a été lancée en 2012,  a eu des répercutions positives sur les droits de l’enfant.

On ne peut que saluer ce genre d’initiatives qui tiennent compte des nouvelles technologies ainsi que du comportement des citoyens. De plus, en mettant l’accent sur l’éducation et la sensibilisation des jeunes ces programmes sont réalisés dans une optique de durabilité.

 

Margaux Etienne

 


 

Pour en savoir plus et principales sources d’information:

European Schoolnet:

http://www.eun.org/about;jsessionid=D848FB4A0089C9495A5E6054FF748CD2

http://etb.eun.org/eun.org2/eun/fr/magazine_eschoolnet/content.cfm?ov=33951&lang=fr&id_area=107

Better Internet for Kids:

https://www.betterinternetforkids.eu

Safer Internet Day:

https://www.saferinternetday.org/web/sid/home

http://www.internetsanscrainte.fr/le-projet/safer-internet-day-2017-presentation

Press release: Be the change: Unite for a better Internet

http://us6.campaign-archive1.com/?u=fcaa73d53911340a72d92d73f&id=dab7f1f644&e=7aa8d77529

Evaluation finale du programme pluriannuel de l’Union visant à protéger les enfants lors de l’utilisation de l’internet et d’autres technologies de communication (Internet plus sûr)

https://ec.europa.eu/transparency/regdoc/rep/1/2016/FR/1-2016-364-FR-F1-1.PDF

SafeBorders:

http://www.welcomeurope.com/news-europe/safeborders-awareness-campaign-safer-internet-11430+11330.html