Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Renouveau démographique en Europe et immigration

pdf mise en ligne :18 02 2008 ( NEA say… n° 47 )

COOPERATION JUDICIAIRE PENALE > Lutte contre la violence envers les femmes

Faire face au vieillissement de la population. Les députés européens ont examiné le rapport de Françoise Castex (PSE-FR). Une meilleure gestion des ressources humaines, la garantie de la protection sociale et de la solidarité entre les générations, l’immigration sont les grands axes du rapport. Les députés ont pris note « avec gravité » des projections démographiques à l’horizon 2050.

L’immigration représente une part importante du rapport de Françoise Castex (FR) (EN). Pour le rapporteur comme pour les députés, le recours à l’immigration est, et va continuer à être, un élément de la démographie de l’Union et un apport positif du point de vue économique, social et culturel. Par conséquent, la Commission, les Etats membres, les partenaires sociaux sont invités à développer une politique d'intégration: "L’intégration familiale est aussi une composante essentielle de la bonne intégration dans la société". Les familles qui accompagnent le travailleur migrant doivent recevoir un permis de séjour et au besoin un permis de travail. Les députés ont souligné le rôle important joué par les femmes migrantes.

 

Il convient donc de renforcer les politiques d’intégration et les députés accueillent avec satisfaction la décision 2007/435/CE du 25 juin 2007 portant création du Fonds européen d’intégration des ressortissants de pays tiers pour la période 2007/2013, dans le cadre du programme général « Solidarité et gestion des flux migratoires ».

 

Enfin, le rapport souligne l’urgence de mieux coordonner les politiques d’immigration des Etats membres afin de garantir une meilleure intégration des immigrés dans la société et dans l’économie. Il invite les Etats membres à lutter résolument contre la traite des êtres humains et les filières clandestines et à sanctionner les employeurs qui embauchent et/ou exploitent des ouvriers en situation irrégulière, sans criminaliser ces immigrés. Les députés, en conséquence, se réjouissent de l’initiative européenne contre le travail illégal et contre l’exploitation et les conditions de vie indigne.

 

Le Parlement européen reconnaît le rôle spécifique des villes où vivent en très grande majorité les immigrants. Il prend acte avec intérêt du processus « Integrating Cities » lancé en 2006 par la Commission et EUROCITIES ainsi que la déclaration de Milan signé le 6 novembre 2007, pour garantir la poursuite du dialogue sur la mise en œuvre, à l’échelle des villes, des principes de base communs en matière d’immigration.

 

L’immigration doit se faire au bénéfice de tous : l’Union européenne, le migrant et le pays d’origine.

 

Le Parlement européen se réjouit de l’initiative de la Commission et des Etats membres de prendre en considération la dimension mondiale de l’immigration et les conséquences de la migration économique dans l’Union pour le développement des pays d’origine et à cet égard il souligne la nécessité de prendre en compte les risques de fuite des cerveaux depuis les pays d’origine des migrants. Il invite donc la Commission et les Etats membres à lancer des mesures efficaces, en collaboration avec les pays tiers concernés, pour lutter contre ce phénomène. 

 

Les députés constatent que les immigrés, tant les adultes que leurs descendants, éprouvent de grandes difficultés à se faire entendre. La question de la représentation politique et de la liberté d’expression constitue un enjeu essentiel qui mérite d’être largement débattu et approfondi.