Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Malgré les rebelles chez les conservateurs et les libéraux, la Chambre des communes se prononce contre le référendum de ratification du Traité de Lisbonne et adopte le projet de loi de ratification

pdf mise en ligne :06 03 2008 ( NEA say… n° 47 )

COOPERATION POLICIERE > Europol

311 contre 248 voix en faveur de la non ratification. Commentaires de la Presse: Guardian, FT, The Scotsman, Wall Street Journal, The Independent, Times, Mirror,  Daily Telegraph. Le 11 mars 2008, la Chambre des Communes ratifie.

Parallèlement, un sondage du mois de février 2008 mené par la campagne "I want a referendum", montre que 88% de la population britannique souhaite un vote sur le traité. Selon le président de la campagne, Derek Scott, les députés travaillistes qui ont voté en leur âme et conscience et se sont opposés au gouvernement méritent des félicitations, tandis que les députés qui ont voté en refusant d'accorder la parole aux citoyens devaient avoir profondément honte d'eux-mêmes.

Cet épisode reste le moment fort de la campagne de ratification, et après 14 jours de débat, le 11 mars 2008 la Chambre des Communes a approuvé le projet de loi de ratification par 346 voix pour et 206 contre. Le texte va être ensuite envoyé pour examen à la Chambre des Lords début avril. Courant juin, les deux chambres se retrouveront pour l'adoption de la "loi" de ratification. 

Pour l'état des ratifications et les procédures suivies, se reporter à l'autre nouvelle dans la présente rubrique.