Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Les ministres européens soulignent l'importance sociale du sport

pdf mise en ligne :18 03 2008 ( NEA say… n° 47 )

COOPERATION JUDICIAIRE PENALE > Réseau judiciaire européen

La déclaration conjointe adoptée le 17 mars 2008 appelle à un dialogue plus structuré entre les domaines civils et gouvernementaux et encourage la coopération entre toutes les parties prenantes. Ils ont décidé que le sport soit promu comme moyen de renforcer le dialogue interculturel.

La déclaration conjointe adoptée lors de la première et unique réunion conjointe rassemblant les ministres des sports et les présidents des comités olympiques nationaux fixe les base d'une politique commune dans le domaine du sport. La déclaration contribue au travail préparatoire consistant à établir les priorités des actions européennes et à développer un programme qui pourra être lancé après l'entrée en vigueur en janvier 2009 du traité de Lisbonne qui accorde à l'UE une compétence en matière de sport.

Agissant de concert avec la société civile, les ministres ont souligné que c'est la première fois que l'importance du sport dans la société est ainsi affirmée. Une nouvelle dimension du sport et de nouveaux progrès seront rendus possibles.

Les ministres ont estimé que l'UE devait jouer un rôle plus actif au sein de l'Agence mondiale antidopage (AMA) et mis en exergue le rôle du nouveau groupe de travail contre le dopage, qui contribuera à renforcer la coordination et l'efficacité de la coopération dans la lutte contre ce fléau à l'échelle de l'Union européenne. Ils ont également discuté du rôle des organisations sportives non lucratives, de l'aide au volontariat, de l'autonomie du sport par rapport aux autres politiques et du développement de statistiques communes pour mesurer les effets économique du sport.

Les pays des Balkans occidentaux étaient également présents et à cet égard la Déclaration conjointe prend une dimension toute particulière: les parties s'engagent à renforcer le dialogue interculturel au moyen du sport. La déclaration souligne également le rôle socialisateur du sport, le rôle pédagogique et outre son rôle bénéfique pour la santé mentale et physique des enfants, le sport contribue à développer leur personnalité et leurs talents personnels, tout en jouant un rôle fédérateur qui améliore l'inclusion sociale.