Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

L'Allemagne a ratifié le traité de Lisbonne

pdf mise en ligne :26 05 2008 ( NEA say… n° 50 )

LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES > Elargissement

 

Le 23 mai 2008 , l'Allemagne a définitement ratifié le traité de Lisbonne. Après le Bundestag, fin avril, qui avait approuvé le traité à une forte majorité de 90%, la chambre des Länder (Bundesrat) l'a approuvé à son tour. Quinze Länder sur seize ont voté en faveur du texte. Seuls les représentants de la ville-Etat de Berlin se sont abstenus, grâce à une concession du parti social-démocrate au pouvoir à ses partenaires socialistes. "Le traité de Lisbonne va rendre l'Europe plus efficace, plus démocratique, plus transparente et plus proche des citoyens", a souligné au nom du gouvernement allemand Gernot Erler, ministre adjoint aux affaires étrangères.

L'eurodéputé bavarois de l'Union chrétienne-sociale (CSU) Peter Gauweiler a annoncé, selon un rituel bien établi, qu'il intenterait une action en justice pour s'opposer à la ratification du traité devant la plus haute juridiction du pays, affirmant que le texte donne de nouvelles compétences à l'UE qui ne sont pas compatibles avec les principes démocratiques allemands.

L'Allemagne est le 14ème pays à ratifier le texte. Le projet de loi  doit désormais être signé par le président Horst Köhler afin de finaliser le processus.