Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Des pays font des progrès en matière de gouvernance et de lutte contre la corruption

pdf mise en ligne :27 06 2008 ( NEA say… n° 52 )

COOPERATION POLICIERE > Eurojust

Un nombre important de pays (30) ont fait des progrès remarquables dans la lutte contre la corruption au cours de la dernière décennie.

La version 2008 des indicateurs de gouvernance dans le monde, établie par Daniel Kaufmann, Massimo Mastruzzi (Institut de la Banque mondiale) et Aart Kraay (Groupe de recherche sur le développement), montre que les gouvernements de nombreux pays en développement ont fait des progrès remarquables dans la lutte contre la corruption et que certains ont obtenu des résultats comparables à ceux des pays riches pour l’ensemble des problèmes de gouvernance.

Ces indicateurs couvrent 212 pays et territoires et se fondent sur 35 sources de données différentes pour saisir le point de vue de dizaines de milliers de personnes interrogées et de milliers d’experts du secteur privé et public ainsi que des ONG. Selon les auteurs, ces résultats sont dus au fait qu’une bonne gouvernance contribue à combattre la pauvreté et à améliorer les conditions de vie. Une amélioration statistique de l’écart-type de la gouvernance entraîne une baisse des deux tiers de la mortalité infantile et le triplement du revenu à long terme. Une telle amélioration est possible, puisqu’elle ne représente qu’une faible fraction de l’écart entre les pays qui affichent les meilleurs et les pires résultats. Il a été également établi qu’une bonne gouvernance améliore sensiblement l’efficacité de l’aide au développement en général, et des projets financés par les organisations internationales.

De son côté, l'ONG Freedom House (qui s'est spécialisé sur l'Europe centrale et orientale et l'Eurasie) arrive à des conclusions voisines dans son rapport annuel "Nations in Transit". Le nombre d'Etats démocratiques dans le monde a progressé de 75 en 1990 (46% des pays) à 123 (64%) en 2006. Mais parmi ces pays, seule la moitié d'entre eux a une presse libre. Le rapport signale aussi des régressions (Russie) ou des pays qui marquent le pas, tels les nouveaux membres de l'Union européenne ou les candidats, chez qui il note une certaine "fatigue" face aux réformes.

Reste la question controversée de savoir si une meilleure gouvernance facilite le décollage économique.

En tout cas, Transparency International dénonce, dans un rapport du 25 juin 2008, la corruption dans le secteur de l'eau comme cause profonde de la crise de l'eau actuelle, nuisant aux efforts pour élaborer une réponse globale au changement climatique et à la crise alimentaire. Rappelons que l'Union a lancé son initiative de l'eau en 2002 (EUWI); dans son rapport de 2007, elle a rappelé aux Etats membres leurs engagements en la matière.

Textes officiels

Un nombre important de pays (30) ont fait des progrès remarquable dans la lutte contre la corruption au cours de la dernière décennie

Documents

Un nombre important de pays (30) ont fait des progrès remarquable dans la lutte contre la corruption au cours de la dernière décennie

Un nombre important de pays (30) ont fait des progrès remarquable dans la lutte contre la corruption au cours de la dernière décennie