Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Les enfants des migrants et leur éducation : un enjeu pour les systèmes éducatifs de l’Union européenne

pdf mise en ligne :07 07 2009 ( NEA say… n° 52 )

COOPERATION JUDICIAIRE CIVILE > Reconnaissance mutuelle

En adoptant son Livre vert, la Commission ouvre le débat sur la manière dont les politiques de l’éducation pourraient mieux aborder les problèmes posés par les flux d’immigration. La présence de grands nombres d’enfants de migrants a et aura des répercussions sur les systèmes éducatifs.

Les questions clés du Livre vert (FR) (EN) consistent à savoir comment prévenir la création de milieux scolaires où domine la ségrégation de façon à améliorer l’équité dans l’éducation. Comment s’adapter à la diversité accrue des langues maternelles, et des perspectives culturelles. Comment créer des compétences interculturelles ? Comment adapter les compétences didactiques et créer des liens avec les familles et les communautés immigrées ?

Toutes les données dont on dispose font apparaître que de nombreux enfants de migrants souffrent d’un handicap scolaire par rapport aux autres enfants du pays d’accueil: abandon scolaire, inscription moins fréquente dans l’enseignement supérieur. Ce handicap atteint également, chose plus inquiétante, les élèves issus de la seconde génération. La fracture sociale peut se creuser au fil du temps et comme se creuse la tendance à la ségrégation, les parents de milieux plus favorisés retirant leurs enfants des établissements à taux d’élèves immigrés élevé. A l’avenir, seules les politiques pourront faire la différence et certains Etats membres parviennent à relever le défi. A cet égard, les échanges d’expériences et l’apprentissage mutuel peuvent être utiles et la Commission souhaite appuyer ces échanges.

Les recherches ont identifié plusieurs causes qui contribuent aux handicaps actuels de nombreux migrants sur le plan éducatif. Les faiblesses peuvent se situer dans l’environnement personnel, dans le milieu socioéconomique, sur le plan linguistique, au niveau des attentes des familles. Cependant il faut souligner que certains pays ont mieux réussi que d’autres à réduire l’écart entre les élèves immigrants et ceux originaires du pays d’accueil, ce qui montre la grande influence que les politiques peuvent avoir sur les résultats scolaires. La ségrégation est une spirale descendante qui a des répercussions négatives sur la motivation et les résultats scolaires des enfants. Le regroupement et l’orientation des élèves selon leurs aptitudes peuvent avoir des effets semblables. Les attentes des parents et leur préparation à gérer la diversité peuvent également conditionner les résultats.

Le Livre vert passe en revue les politiques et les stratégies susceptibles de favoriser la réussite scolaire des élèves immigrants. Il indique que les systèmes qui mettent fortement l’accent sur l’équité dans l’éducation sont aussi ceux qui réussissent le mieux à intégrer ces élèves. Au nombre de ces mesures : l’éducation préscolaire, l’apprentissage de la langue, un soutien scolaire supplémentaire, tel que l’encadrement et le tutorat, l’éducation interculturelle ainsi que le partenariat avec les familles et les communautés. A cet égard, il est essentiel de garantir des normes de qualité élevées dans toutes les écoles.

Des stratégies doivent être définies et appliquées à l’échelle nationale ou régionale, mais l’apprentissage entre pairs au niveau européen peut être utile. Le Livre vert vise à encourager un échange de vues aussi large que possible. Il s’efforce de montrer comment l’Union européenne pourrait, à l’avenir, aider les Etats membre à formuler leurs politiques éducatives. Il examine en outre l’avenir de la directive 77/446/CEE de 1977 visant à la scolarisation des enfants des travailleurs migrants des Etats membres, qui a été appliquée de manière inégale.

Toutes les personnes intéressées sont invitées à faire connaître leur point de vue et avis sur les enjeux, les mesures stratégiques et sur le rôle de l’Union européenne, avant le 31 décembre 2008.
La commission analysera les résultats de cette consultation et publiera ses conclusions.

► Principales questions (FAQ)
Plus d'informations sur la consultation
Education and Migration - Strategies for integrating migrant children in European schools and societies - A synthesis of research findings for policy-makers