Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Alarmants ! les rapports d’évaluation de la Commission sur la Bulgarie

pdf mise en ligne :28 07 2008 ( NEA say… n° 53 )

COOPERATION POLICIERE > Frontex

Nombreuses sont les voix qui, unanimes, se sont élevées et jugent comme extrêmement alarmants pour tous les Etats membres de l’UE les rapports d’évaluation sur la Bulgarie adoptée par la Commission le 23 juillet.

Pour tous et au vue du rapport (FR) (EN)  le gouvernement bulgare a échoué à honorer les engagements qu’il avait pris à l’égard de l’Europe de tout faire pour éradiquer la corruption et le crime organisé. L’absence de vrai succès dans la lutte contre le crime organisé et la corruption ainsi que le gel des fonds de pré-adhésion (Comme Sapard, Ispa) confirment ce que les citoyens bulgares ressentent depuis longtemps au même titre que l’opinion publique internationale, le gouvernement a été incapable de mener les réformes. Le gouvernement bulgare doit prendre la responsabilité politique de cet échec qui discrédite le processus d’élargissement dans son  ensemble. Et ce sont les citoyens bulgares qui en payent le prix le plus levés suite au gel de sommes importantes (plusieurs centaines de millions. Pur beaucoup le gel des fonds communautaires était la bonne décision à prendre tout comme le fait de ne plus accréditer deux agences d’exécution bulgares. Certains vont même jusqu’à estimer que la situation à empirer depuis l’adhésion à l’Union. Certains ont réclamé que la Commission active les clauses de sauvegarde à la Bulgarie comme à la Roumanie. La Commission s’y est refusée estimant que ce serait décourager ces deux pays et ne pas prendre en compte les progrès réalisés : à titre d’exemple, il a été cité le fait que les compagnies aérienne bulgares viennent d’être rayées des listes noires

 

Notons que les facilités Schengen sont concernées par ce gel

 

Ces mesures doivent être prises de toute urgence sous risque de voir des montants importants de tous ces fonfs tomber en annulation.

 

Six grands objectifs ont été fixés : ils vont de l’adoption des amendements à la constitution pour lever toute ambiguïté quant à l’indépendance et à la responsabilisation de la justice jusqu’à établir un système judiciaire plus transparent et plus efficace, en passant par les enquêtes professionnelles et non partisanes sur les allégations de corruption de haut niveau, lutter contre la criminalité organisée et le blanchiment des capitaux, ainsi que la confiscation systématique des biens des délinquants etc…