Une information citoyenne au service d'une identité européenne
Réactions, commentaires et débats avec des invités

Glossaire interactif des termes de l'Espace de liberté, de sécurité et de justice
Observatoire législatif de l’Espace européen de liberté, de sécurité et de justice
Veille juridique et documentaire axée sur la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne
Actualités des grands projets de l'Union européenne
Dossiers documentaires thématiques
Actualités sur le rôle de l'Union européenne dans le monde
Une information citoyenne au service d'une identité européenne

Le Vice-président de la Commission, Jacques Barrot, interpelle vigoureusement les Etats-Unis en matière de droits de l’homme

pdf mise en ligne :08 01 2009 ( NEA say… n° 58 )

ASILE > Eurodac

Dans une déclaration reprise par le journal la Croix, il les invite à faire leur mea culpa. Il souhaite la reprise d’un dialogue sur les droits de l’homme.

Si comme commissaire aux Transports, j’ai pu conclure un accord d’ouverture des échanges aériens avec Norman Mineta, le seul ministre démocrate de l’administration Bush, c’est l’exception qui confirme la règle, celle d’une administration très fermée, d’une Amérique qui pense encore unilatéralement » a regretté Jacques Barrot. « Comme citoyen, je crains que l’histoire ne juge très sévèrement les années Bush marqués par l’enlisement au Moyen-Orient et l’offensive irrationnelle contre l’Irak (…) Au nom de la lutte contre le terrorisme, la protection des droits fondamentaux a été mise à l’arrière plan. Il faudra clarifier ce qui s’est passé à Guantanamo, ces vols de la CIA qui ont transité par l’Europe. Le dialogue transatlantique n’a pas progressé » a-t-il conclu.